Le nombre de hockeyeurs est en croissance constante de 10% par an depuis 2005, lorsque l'on tournait autour des 16.000 membres. Entre-temps, l'équipe nationale messieurs a d'abord retrouvé les Jeux Olympiques en 2008 après 32 ans et obtenu une médaille d'argent à Rio en 2016, avant de décrocher les lauriers mondiaux en Inde à la fin de l'année passée et continentaux à Wilrijk le mois dernier. Dans le même temps, la progression de l'équipe féminine s'est également poursuivie, avec une participation aux Jeux de Londres en 2012 et un titre de vice-championnes d'Europe en 2017. Ces coups de projecteur sur un sport longtemps resté confidentiel, combinés à un véritable plan stratégique porté par le président de la fédération Marc Coudron, ont eu un effet considérable sur le nombre de pratiquants. Et les défis pour l'avenir sont encore nombreux, souligne l'ARBH. Au plus haut niveau, les Red Panthers vont affronter la Chine pour une place aux Jeux de Tokyo l'an prochain. L'objectif fixé est même un podium à Paris en 2024. Les Red Lions viseront eux un triplé historique dans la capitale japonaise. Pour le reste, il sera beaucoup question d'infrastructures. D'un stade pour les équipes nationales, mais surtout de celles qui doivent être développées aux quatre coins du pays pour faire face à la croissance des membres dans les meilleures conditions, insiste la fédération. (Belga)