Le jeune talent du RSCA a mis les Mauves aux commandes à la 37e minute dans ce match de la 7e journée des Play-off 1. Il semblait avoir contrôlé le ballon d'abord de la main avant de tromper le portier du Standard sorti à sa rencontre. L'arbitre Bram Van Driessche a attendu l'avis de Tim Pots, en charge du VAR, mais a accordé le but (1-0) à la fin. Le responsable des arbitres, Verbist a dit que Pots aurait dû intervenir pour la faute de main et que le but du tout nouveau Espoir de l'Année n'aurait pas dû être accordé. Dans le match au sommet des play-off 2A entre Charleroi et Saint-Trond, le VAR n'est pas intervenu là où il devait le faire. A la demi-heure de jeu, Nurio la jambe tendue et le pied en avant a frappé juste sous le genou le joueur de Charleroi Mamadou Sylla. L'arbitre Lawrence Visser a gardé le carton rouge dans sa poche et le réf vidéo n'est pas non plus intervenu. Il aurait dû le faire, a estimé Verbist. Le patron de l'arbitrage belge a également vu quatre bonnes décisions. Les buts de Vadis Odjijdja (La Gantoise) et Hans Vanaken (Club Bruges) lors du duel des Flandres ont été refusés à juste titre à cause de hors-jeu respectivement de Brecht Dejaegere et Wesley. Ils obstruaient la vue des gardiens de but. Il en va de même pour le but de Kurt Abrahams dans la dernière minute de Beerschot Wilrijk-Westerlo. Ambroise Gboho est hors-jeu et gêne le gardien de but. Le 3-3 a été refusé à juste titre. Le penalty en faveur de l'équipe côtière à Eupen-Ostende a également été accordé à juste titre pour faute de main. "Le bras de Siebe Blondelle était dans une position non naturelle et loin du corps", a dit Verbist. (Belga)