En demi-finale, elle a d'abord résisté à la future championne olympique, la Japonaise Chizuru Arai, lors d'un combat épique qui a duré plus de 12 minutes dans le golden score, soit plus de 16 minutes en tout, et qu'elle a fini au bord de l'évanouissement. Elle est sortie du tapis soutenue par son entraîneur et un officiel et est revenue quelques dizaines de minutes plus tard pour son combat pour la médaille de bronze, de nouveau disputé avec l'?il droit tuméfié et presque fermé. Elle l'a pourtant emporté, face à la Croate Barbara Matic. Quelques minutes plus tard, Arai a décroché la sixième médaille d'or japonaise sur les tatamis tokyoïtes en battant en finale l'Autrichienne Michaela Polleres. Arai, 5e mondiale, ajoute un titre olympique à un palmarès déjà riche de deux sacres mondiaux en 2017 et 2018. (Belga)

En demi-finale, elle a d'abord résisté à la future championne olympique, la Japonaise Chizuru Arai, lors d'un combat épique qui a duré plus de 12 minutes dans le golden score, soit plus de 16 minutes en tout, et qu'elle a fini au bord de l'évanouissement. Elle est sortie du tapis soutenue par son entraîneur et un officiel et est revenue quelques dizaines de minutes plus tard pour son combat pour la médaille de bronze, de nouveau disputé avec l'?il droit tuméfié et presque fermé. Elle l'a pourtant emporté, face à la Croate Barbara Matic. Quelques minutes plus tard, Arai a décroché la sixième médaille d'or japonaise sur les tatamis tokyoïtes en battant en finale l'Autrichienne Michaela Polleres. Arai, 5e mondiale, ajoute un titre olympique à un palmarès déjà riche de deux sacres mondiaux en 2017 et 2018. (Belga)