Prévu initialement du 31 août au 6 septembre, le BinckBank Tour devait s'élancer de Dokkum, en Frise mais la réduction de la course de sept à cinq jours a poussé les organisateurs a changé leur plan et trouver un autre lieu de départ. Dokkum accueillera cependant le départ de la course en 2021. "Il est regrettable d'avoir été contraint de déplacer d'un an le départ à Dokkum; aussi bien nous que la commune de Noardeast-Fryslân et la Province de Fryslân nous réjouissions de vivre ce grand moment", a déclaré Rob Discart, le directeur de la course. Déplacé du 29 septembre au 3 octobre, le BinckBank Tour tombera en même temps que la Flèche wallonne, prévue le 30 septembre, et se terminera la veille de Liège-Bastogne-Liège, prévu le 4 octobre. "Avec la nature de notre course, nous visons toutefois davantage les coureurs de classiques plus plates, comme les Flandriens. Ceux-ci auront ainsi déjà l'occasion de s'exprimer chez nous, peu avant les courses d'un jour prévues plus tard en octobre", a conclu Rob Discart. L'organisation a également annoncé qu'elle "retravaille à présent les parcours initiaux en concertation avec les différents lieux de départ et d'arrivée". Elle dévoilera ensuite le nouveau lieu de départ de l'édition 2020. (Belga)

Prévu initialement du 31 août au 6 septembre, le BinckBank Tour devait s'élancer de Dokkum, en Frise mais la réduction de la course de sept à cinq jours a poussé les organisateurs a changé leur plan et trouver un autre lieu de départ. Dokkum accueillera cependant le départ de la course en 2021. "Il est regrettable d'avoir été contraint de déplacer d'un an le départ à Dokkum; aussi bien nous que la commune de Noardeast-Fryslân et la Province de Fryslân nous réjouissions de vivre ce grand moment", a déclaré Rob Discart, le directeur de la course. Déplacé du 29 septembre au 3 octobre, le BinckBank Tour tombera en même temps que la Flèche wallonne, prévue le 30 septembre, et se terminera la veille de Liège-Bastogne-Liège, prévu le 4 octobre. "Avec la nature de notre course, nous visons toutefois davantage les coureurs de classiques plus plates, comme les Flandriens. Ceux-ci auront ainsi déjà l'occasion de s'exprimer chez nous, peu avant les courses d'un jour prévues plus tard en octobre", a conclu Rob Discart. L'organisation a également annoncé qu'elle "retravaille à présent les parcours initiaux en concertation avec les différents lieux de départ et d'arrivée". Elle dévoilera ensuite le nouveau lieu de départ de l'édition 2020. (Belga)