Après avoir enregistré les arrivées de Louis Hazard, de Pavle Djurisic de BJ Raymond et de Darius Washington (et conservé William Robeyns et Niels Foerts), le Phoenix Brussels vient d'officialiser l'arrivée du jeune ailier belge Ayoub Nouhi. Agé de 21 ans (1m96 pour 89kg), il vient de l'université de Texas Arlington qu'il avait décidé de quitter il y a quelques semaines pour passer officiellement professionnel. Formé aux Etats-Unis, il a notamment été champion et MVP (meilleur joueur) du Mondial U18 de la FIBA en 3x3. "Ayoub est un joueur versatile qui sait jouer aux trois positions extérieures, explique Ian Hanavan, le coach bruxellois. C'est un travailleur et il viendra apporter un peu de piment dans notre équipe avec ses qualités athlétiques." Même son de cloche du côté de Phivos Livaditis, l'assistant-coach de l'équipe de D1. "Pour avoir vu son évolution entre les sélections provinciales, son passage aux Etats-Unis et son titre de champion du monde, nous ne pouvons qu'être fiers de pouvoir travailler avec lui et l'aider à passer un cap supplémentaire dans sa carrière." Pour rappel, les Bruxellois ont terminé la saison dernière à la 9e place (6 victoires pour 11 défaites) dans ce championnat écourté et arrêté à cause du coronavirus. (Belga)

Après avoir enregistré les arrivées de Louis Hazard, de Pavle Djurisic de BJ Raymond et de Darius Washington (et conservé William Robeyns et Niels Foerts), le Phoenix Brussels vient d'officialiser l'arrivée du jeune ailier belge Ayoub Nouhi. Agé de 21 ans (1m96 pour 89kg), il vient de l'université de Texas Arlington qu'il avait décidé de quitter il y a quelques semaines pour passer officiellement professionnel. Formé aux Etats-Unis, il a notamment été champion et MVP (meilleur joueur) du Mondial U18 de la FIBA en 3x3. "Ayoub est un joueur versatile qui sait jouer aux trois positions extérieures, explique Ian Hanavan, le coach bruxellois. C'est un travailleur et il viendra apporter un peu de piment dans notre équipe avec ses qualités athlétiques." Même son de cloche du côté de Phivos Livaditis, l'assistant-coach de l'équipe de D1. "Pour avoir vu son évolution entre les sélections provinciales, son passage aux Etats-Unis et son titre de champion du monde, nous ne pouvons qu'être fiers de pouvoir travailler avec lui et l'aider à passer un cap supplémentaire dans sa carrière." Pour rappel, les Bruxellois ont terminé la saison dernière à la 9e place (6 victoires pour 11 défaites) dans ce championnat écourté et arrêté à cause du coronavirus. (Belga)