Dans une réaction sur le site du club, le Beerschot s'est dit "déçu mais combatif". "La Pro League a décidé que le dernier match contre l'OHL doit encore être joué. Le Beerschot trouve illogique et injuste que cette proposition ait été mise sur la table et approuvée, mais il est par contre heureux d'avoir pu empêcher l'annulation du championnat", souligne le club anversois. "Nous sommes aussi déçus que nous sommes combatifs. Nous serons prêts pour le duel", poursuit-il. "Bien sûr, le Beerschot voulait débuter en D1A avec 18 clubs, avec OHL et Waasland Beveren. Cela aurait également été la décision la plus juste et la plus équitable. Il est clair que cela n'a pas été soutenu et qu'aucune majorité de 80% de la Ligue Pro ne l'aurait approuvée. Cette piste n'était même pas à l'ordre du jour. C'est à ce moment-là qu'il faut faire des choix. Notre choix a été assez simple. Une annulation puis un arrêt sans promu devaient être évités à tout prix. Un scénario hollandais était pour nous impossible. Le choix d'une promotion sportive est toujours plus brillant que celui d'une promotion administrative. Avec cela, le Beerschot veut donner un signal clair et se préparera pour le match retour". "Le Beerschot a clairement dit lors de l'assemblée générale qu'une promotion basée sur le classement général va à l'encontre de toutes les points du règlement et ne peut donc être acceptée", soulignent encore les Rats. "En effet, le règlement stipule clairement qu'il y a deux périodes et que seuls les gagnants de ces périodes peuvent être des promus légitimes. Enfin, le Beerschot regrette que la Pro League n'ait pas été prête pour une formule de compétition renouvelée dans laquelle l'intérêt personnel et la peur de la concurrence étaient clairement décisifs. C'est maintenant ce que c'est. En tout cas, nous continuons à nous battre et nous comptons sur le soutien massif de nos supporters". (Belga)

Dans une réaction sur le site du club, le Beerschot s'est dit "déçu mais combatif". "La Pro League a décidé que le dernier match contre l'OHL doit encore être joué. Le Beerschot trouve illogique et injuste que cette proposition ait été mise sur la table et approuvée, mais il est par contre heureux d'avoir pu empêcher l'annulation du championnat", souligne le club anversois. "Nous sommes aussi déçus que nous sommes combatifs. Nous serons prêts pour le duel", poursuit-il. "Bien sûr, le Beerschot voulait débuter en D1A avec 18 clubs, avec OHL et Waasland Beveren. Cela aurait également été la décision la plus juste et la plus équitable. Il est clair que cela n'a pas été soutenu et qu'aucune majorité de 80% de la Ligue Pro ne l'aurait approuvée. Cette piste n'était même pas à l'ordre du jour. C'est à ce moment-là qu'il faut faire des choix. Notre choix a été assez simple. Une annulation puis un arrêt sans promu devaient être évités à tout prix. Un scénario hollandais était pour nous impossible. Le choix d'une promotion sportive est toujours plus brillant que celui d'une promotion administrative. Avec cela, le Beerschot veut donner un signal clair et se préparera pour le match retour". "Le Beerschot a clairement dit lors de l'assemblée générale qu'une promotion basée sur le classement général va à l'encontre de toutes les points du règlement et ne peut donc être acceptée", soulignent encore les Rats. "En effet, le règlement stipule clairement qu'il y a deux périodes et que seuls les gagnants de ces périodes peuvent être des promus légitimes. Enfin, le Beerschot regrette que la Pro League n'ait pas été prête pour une formule de compétition renouvelée dans laquelle l'intérêt personnel et la peur de la concurrence étaient clairement décisifs. C'est maintenant ce que c'est. En tout cas, nous continuons à nous battre et nous comptons sur le soutien massif de nos supporters". (Belga)