"Je suis ravi d'avoir pu apporter un point à Team Europe", a-t-il confié. David Goffin (ATP 11) a fait une entrée remarquée, vendredi à Chicago, lors de la deuxième édition de la Laver Cup, tournoi exhibition qui oppose l'Europe au Reste du Monde. Pour sa première apparition dans l'épreuve, le Liégeois, 27 ans, a battu dans le United Center l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 14) 6-4, 4-6 et 11-9 au super tie-break après avoir sauvé deux balles de match. "Je n'ai jamais joué dans une ambiance pareille", expliqua-t-il. "C'était fantastique! Le public s'est mis à fond derrière Diego quand c'était 7-3 en ma faveur dans le super tie-break et qu'il a frappé un ace, un passing-shot et une volée incroyable derrière son dos. Du coup, de 7-3, le marquoir est passé à 8-7 pour lui. Il fallait du coup rester calme et ne pas regarder le banc du Team World. Et sur la deuxième balle de match, j'ai été agressif dès le retour pour la sauver. À la fin, j'ai gagné et j'en suis très heureux." David Goffin est également content d'être débarrassé des problèmes à l'épaule et au bras qui l'ont pertubé au tournoi de Cincinnati, ainsi qu'à l'US Open. Le N.1 belge aura d'ailleurs bien besoin d'être en pleine possession de ses moyens physiques alors que l'attend une fin de saison chargée avec, dès la semaine prochaine, une tournée en Asie avec les tournois de Shenzhen, Tokyo et Shanghai. "Physiquement, cela fait une semaine que je me sens à nouveau en pleine forme", poursuivit-il. "Je ne ressens plus de douleurs à l'épaule, ni au bras. J'étais à 100% aujourd'hui. Et c'était un très chouette match. Il y a eu des échanges incroyables, des points fabuleux. Il fallait tâcher de rester très concentré, mais j'ai savouré chaque instant." (Belga)

"Je suis ravi d'avoir pu apporter un point à Team Europe", a-t-il confié. David Goffin (ATP 11) a fait une entrée remarquée, vendredi à Chicago, lors de la deuxième édition de la Laver Cup, tournoi exhibition qui oppose l'Europe au Reste du Monde. Pour sa première apparition dans l'épreuve, le Liégeois, 27 ans, a battu dans le United Center l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 14) 6-4, 4-6 et 11-9 au super tie-break après avoir sauvé deux balles de match. "Je n'ai jamais joué dans une ambiance pareille", expliqua-t-il. "C'était fantastique! Le public s'est mis à fond derrière Diego quand c'était 7-3 en ma faveur dans le super tie-break et qu'il a frappé un ace, un passing-shot et une volée incroyable derrière son dos. Du coup, de 7-3, le marquoir est passé à 8-7 pour lui. Il fallait du coup rester calme et ne pas regarder le banc du Team World. Et sur la deuxième balle de match, j'ai été agressif dès le retour pour la sauver. À la fin, j'ai gagné et j'en suis très heureux." David Goffin est également content d'être débarrassé des problèmes à l'épaule et au bras qui l'ont pertubé au tournoi de Cincinnati, ainsi qu'à l'US Open. Le N.1 belge aura d'ailleurs bien besoin d'être en pleine possession de ses moyens physiques alors que l'attend une fin de saison chargée avec, dès la semaine prochaine, une tournée en Asie avec les tournois de Shenzhen, Tokyo et Shanghai. "Physiquement, cela fait une semaine que je me sens à nouveau en pleine forme", poursuivit-il. "Je ne ressens plus de douleurs à l'épaule, ni au bras. J'étais à 100% aujourd'hui. Et c'était un très chouette match. Il y a eu des échanges incroyables, des points fabuleux. Il fallait tâcher de rester très concentré, mais j'ai savouré chaque instant." (Belga)