Porsche avait déjà annoncé dans la nuit de lundi à mardi retirer des 24 Heures du Nürburgring les pilotes ayant pris part aux 24 Heures du Mans le week-end dernier. La classique allemande est programmée du 25 au 27 septembre. Une décision qui fait suite à la découverte dans l'équipe de trois cas positifs au Covid-19 à l'issue des 24 Heures du Mans. Porsche en a fait de même pour son programme IMSA, le championnat d'endurance nord-américain, dans lequel est impliqué le Limbourgeois Laurens Vanthoor. La marque allemande ne participera pas à la septième épreuve du championnat, prévue ce week-end sur le circuit de Mid-Ohio. Champion en titre en catégorie GTLM avec le Néo-Zélandais Earl Bamber, Vanthoor occupait la 5e place du championnat avec 20 points de retard sur les leaders. Ils étaient monté à trois reprises sur le podium en six courses. (Belga)

Porsche avait déjà annoncé dans la nuit de lundi à mardi retirer des 24 Heures du Nürburgring les pilotes ayant pris part aux 24 Heures du Mans le week-end dernier. La classique allemande est programmée du 25 au 27 septembre. Une décision qui fait suite à la découverte dans l'équipe de trois cas positifs au Covid-19 à l'issue des 24 Heures du Mans. Porsche en a fait de même pour son programme IMSA, le championnat d'endurance nord-américain, dans lequel est impliqué le Limbourgeois Laurens Vanthoor. La marque allemande ne participera pas à la septième épreuve du championnat, prévue ce week-end sur le circuit de Mid-Ohio. Champion en titre en catégorie GTLM avec le Néo-Zélandais Earl Bamber, Vanthoor occupait la 5e place du championnat avec 20 points de retard sur les leaders. Ils étaient monté à trois reprises sur le podium en six courses. (Belga)