De Plus n'endosse toutefois pas le maillot de la sélection nationale élites pour la première fois puisque le coureur de Quick-Step Floors était présent aux Jeux Olympiques de Rio lors de la victoire de Greg Van Avermaet dans la course en ligne en 2016. Lors du CLM de Bergen, De Plus tentera de mettre à profit les 3,4 derniers kilomètres en montée du Mont Floyen qui présentent une pente moyenne de 9,1%. "Je savais depuis longtemps que je pourrais participer à ces Mondiaux. Le sélectionneur m'avait informé que le circuit final serait dur et je me suis donc bien préparé pour cela. J'ai tout fait pour arriver en forme ici", a expliqué De Plus. Le Belge de 22 ans a également pu bénéficier d'une période de préparation avec son équipe Quick-Step Floors qui l'avait sélectionné en tant que réserve pour le contre-la-montre par équipes de dimanche dernier. "Je suis parti en stage d'entraînement à Fourmies avec l'équipe et cela m'a fait du bien. J'ai pu passer beaucoup de temps sur un vélo de chrono. Je me sens prêt pour ces Mondiaux, je ne sais juste pas ce que je vaux parmi tous ces monstres de la discipline. Obtenir un résultat ici me paraît difficile mais je veux faire de mon mieux et ce sera de toute façon une expérience enrichissante." De Plus est ensuite revenu sur sa façon d'aborder le parcours et a parlé du dernier kilomètre très dur. "Je vais rouler à fond dans la première partie mais je vais quand même en garder sous la pédale pour la montée finale. Je veux réaliser l'ascension de ma vie. On peut y gagner beaucoup de temps mais également en perdre beaucoup. Mardi, je vais encore m'entraîner pour le changement de vélo au pied de la bosse. Je ne voudrais pas trop perdre de temps à cause de cela." (Belga)

De Plus n'endosse toutefois pas le maillot de la sélection nationale élites pour la première fois puisque le coureur de Quick-Step Floors était présent aux Jeux Olympiques de Rio lors de la victoire de Greg Van Avermaet dans la course en ligne en 2016. Lors du CLM de Bergen, De Plus tentera de mettre à profit les 3,4 derniers kilomètres en montée du Mont Floyen qui présentent une pente moyenne de 9,1%. "Je savais depuis longtemps que je pourrais participer à ces Mondiaux. Le sélectionneur m'avait informé que le circuit final serait dur et je me suis donc bien préparé pour cela. J'ai tout fait pour arriver en forme ici", a expliqué De Plus. Le Belge de 22 ans a également pu bénéficier d'une période de préparation avec son équipe Quick-Step Floors qui l'avait sélectionné en tant que réserve pour le contre-la-montre par équipes de dimanche dernier. "Je suis parti en stage d'entraînement à Fourmies avec l'équipe et cela m'a fait du bien. J'ai pu passer beaucoup de temps sur un vélo de chrono. Je me sens prêt pour ces Mondiaux, je ne sais juste pas ce que je vaux parmi tous ces monstres de la discipline. Obtenir un résultat ici me paraît difficile mais je veux faire de mon mieux et ce sera de toute façon une expérience enrichissante." De Plus est ensuite revenu sur sa façon d'aborder le parcours et a parlé du dernier kilomètre très dur. "Je vais rouler à fond dans la première partie mais je vais quand même en garder sous la pédale pour la montée finale. Je veux réaliser l'ascension de ma vie. On peut y gagner beaucoup de temps mais également en perdre beaucoup. Mardi, je vais encore m'entraîner pour le changement de vélo au pied de la bosse. Je ne voudrais pas trop perdre de temps à cause de cela." (Belga)