Vainqueur de la Ligue des Champions 1986 avec le Steaua Bucarest en tant que joueur, le Roumain, 69 ans, était libre depuis son licenciement par le Panathinaïkos en mai 2021. Bölöni a dirigé plusieurs clubs belges: le Standard (2008-2010), avec qui il a remporté le titre en 2009, l'Antwerp (2017-2020), qu'il a mené en finale de la coupe de Belgique en 2020, et La Gantoise pendant quelques semaines entre août et septembre 2020. Le Roumain connaît aussi très bien le championnat de France, pour avoir entraîné Nancy, Rennes, Monaco et Lens. Sa carrière comprend aussi des passages en Roumanie (équipe nationale), au Portugal (Sporting), aux Émirats arabes unis (Al-Jazira et Al-Wahda), au Qatar (Al-Khor), en Arabie saoudite (Al-Ittihad) et en Grèce (PAOK Salonique et Panathinaïkos). Il devra à présent aider Metz à retrouver l'élite du football français. Les Grenats ont terminé à la 19e et avant-dernière place de la Ligue 1 avec 31 points. (Belga)

Vainqueur de la Ligue des Champions 1986 avec le Steaua Bucarest en tant que joueur, le Roumain, 69 ans, était libre depuis son licenciement par le Panathinaïkos en mai 2021. Bölöni a dirigé plusieurs clubs belges: le Standard (2008-2010), avec qui il a remporté le titre en 2009, l'Antwerp (2017-2020), qu'il a mené en finale de la coupe de Belgique en 2020, et La Gantoise pendant quelques semaines entre août et septembre 2020. Le Roumain connaît aussi très bien le championnat de France, pour avoir entraîné Nancy, Rennes, Monaco et Lens. Sa carrière comprend aussi des passages en Roumanie (équipe nationale), au Portugal (Sporting), aux Émirats arabes unis (Al-Jazira et Al-Wahda), au Qatar (Al-Khor), en Arabie saoudite (Al-Ittihad) et en Grèce (PAOK Salonique et Panathinaïkos). Il devra à présent aider Metz à retrouver l'élite du football français. Les Grenats ont terminé à la 19e et avant-dernière place de la Ligue 1 avec 31 points. (Belga)