C'est le premier titre de Gut-Behrami dans des Championnats du monde toutes disciplines confondues. Lauréate de quatre des cinq super-G de Coupe du monde disputés cette année, elle comptait déjà une médaille d'argent (Schladming 2013) et une de bronze (Saint-Moritz 2017) dans cette discipline aux Mondiaux. La course, la première des Mondiaux, s'est déroulée sous un grand soleil après plusieurs jours marqués par les caprices de la météo, qui ont retardé de trois jours le début des épreuves. Le palmarès de la Suissesse, âgée de 29 ans, est désormais riche de six médailles aux championnats du monde (une d'or, trois d'argent et deux de bronze). Le compteur de Shiffrin, qui disputait jeudi son premier super-G depuis plus d'un an, grimpe lui à huit médailles, dont cinq en or. (Belga)

C'est le premier titre de Gut-Behrami dans des Championnats du monde toutes disciplines confondues. Lauréate de quatre des cinq super-G de Coupe du monde disputés cette année, elle comptait déjà une médaille d'argent (Schladming 2013) et une de bronze (Saint-Moritz 2017) dans cette discipline aux Mondiaux. La course, la première des Mondiaux, s'est déroulée sous un grand soleil après plusieurs jours marqués par les caprices de la météo, qui ont retardé de trois jours le début des épreuves. Le palmarès de la Suissesse, âgée de 29 ans, est désormais riche de six médailles aux championnats du monde (une d'or, trois d'argent et deux de bronze). Le compteur de Shiffrin, qui disputait jeudi son premier super-G depuis plus d'un an, grimpe lui à huit médailles, dont cinq en or. (Belga)