Le CEO a ainsi tenu à couper court aux spéculations d'une possible arrivées des anciens champions du monde Sebastian Vettel, qui quittera Ferrari à la fin de l'année, et Fernando Alonso, libre lui aussi. "C'est dingue. La saison des transferts pour 2021 a déjà commencé et nous n'avons pas eu une seule course en 2020", a-t-il déclaré. "C'est vrai, il y a en effet en ce moment des pilotes vainqueurs de grands prix sur le marché, même des champions du monde, c'est une idée intéressante, mais nous préférons aller chercher le meilleur des pilotes que nous avons. Et si nous leur donnons le meilleur matériel, ils peuvent eux aussi gagner des courses et, possiblement, devenir des champions du monde", a-t-il ajouté. "Nos deux pilotes s'entendent bien et ils sont liés par un contrat pour 2020 et 2021", a encore révélé Szafnauer. Le Mexicain Sergio Perez est l'autre pilote des "Mercedes rose". Il dispose d'un contrat jusqu'à la fin de 2022. L'écurie Racing Point, future Aston Martin, est détenue en majorité par un groupe canadien dirigé par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, père de Lance. (Belga)

Le CEO a ainsi tenu à couper court aux spéculations d'une possible arrivées des anciens champions du monde Sebastian Vettel, qui quittera Ferrari à la fin de l'année, et Fernando Alonso, libre lui aussi. "C'est dingue. La saison des transferts pour 2021 a déjà commencé et nous n'avons pas eu une seule course en 2020", a-t-il déclaré. "C'est vrai, il y a en effet en ce moment des pilotes vainqueurs de grands prix sur le marché, même des champions du monde, c'est une idée intéressante, mais nous préférons aller chercher le meilleur des pilotes que nous avons. Et si nous leur donnons le meilleur matériel, ils peuvent eux aussi gagner des courses et, possiblement, devenir des champions du monde", a-t-il ajouté. "Nos deux pilotes s'entendent bien et ils sont liés par un contrat pour 2020 et 2021", a encore révélé Szafnauer. Le Mexicain Sergio Perez est l'autre pilote des "Mercedes rose". Il dispose d'un contrat jusqu'à la fin de 2022. L'écurie Racing Point, future Aston Martin, est détenue en majorité par un groupe canadien dirigé par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, père de Lance. (Belga)