Traditionnellement l'ATP et la WTA entament leur saison en Australie avec - pour le circuit féminin - des rendez-vous prévus à Brisbane, mais aussi à Shenzen et Auckland pour préparer Melbourne. Cependant, tout comme l'Australie, la Chine et la Nouvellez-Zélande imposent de strictes mesures pour les voyageurs internationaux afin de freiner la propagation du Covid-19. La WTA devrait alors se tourner vers d'autres pays pour entamer l'année 2021. Et la WTA semble bien décidée à reprendre 2021 lors de la première semaine de janvier pour préparer la première épreuve du Grand Chelem de l'année. En principe prévu dès le 18 janvier, l'Open d'Australie devrait débuter, mais un plus tard. Tennis Australia (TA) négocie toujours avec les autorités locales sur les protocoles à mettre en place. Mais Simon reste confiant alors que les discussions tournent principalement sur le moment d'arrivée des joueuses en Australie et sur ce qu'elles seraient autorisées à faire durant les 14 jours de quarantaine. "L'Open d'Australie aura lieu je pense, mais il sera précédé d'une période de quarantaine à partir de l'arrivée en Australie. Nous devons ainsi trouver des solutions pour le mois de janvier", a résumé Steve Simon. "Nous espérons finaliser pour la semaine prochaine un calendrier à partir du 4 janvier". (Belga)

Traditionnellement l'ATP et la WTA entament leur saison en Australie avec - pour le circuit féminin - des rendez-vous prévus à Brisbane, mais aussi à Shenzen et Auckland pour préparer Melbourne. Cependant, tout comme l'Australie, la Chine et la Nouvellez-Zélande imposent de strictes mesures pour les voyageurs internationaux afin de freiner la propagation du Covid-19. La WTA devrait alors se tourner vers d'autres pays pour entamer l'année 2021. Et la WTA semble bien décidée à reprendre 2021 lors de la première semaine de janvier pour préparer la première épreuve du Grand Chelem de l'année. En principe prévu dès le 18 janvier, l'Open d'Australie devrait débuter, mais un plus tard. Tennis Australia (TA) négocie toujours avec les autorités locales sur les protocoles à mettre en place. Mais Simon reste confiant alors que les discussions tournent principalement sur le moment d'arrivée des joueuses en Australie et sur ce qu'elles seraient autorisées à faire durant les 14 jours de quarantaine. "L'Open d'Australie aura lieu je pense, mais il sera précédé d'une période de quarantaine à partir de l'arrivée en Australie. Nous devons ainsi trouver des solutions pour le mois de janvier", a résumé Steve Simon. "Nous espérons finaliser pour la semaine prochaine un calendrier à partir du 4 janvier". (Belga)