Avec huit meilleurs temps sur les quinze spéciales au programme, le Finlandais Kalle Rovanperä a survolé les débats. Le jeune pilote finlandais, 20 ans, a décroché sa deuxième victoire en WRC après celle acquise en Estonie en juillet. Il a aussi empoché 30 points, ajoutant aux 25 points de la victoire les 5 unités pour le scratch lors de la PowerStage. Au classement final, il devance l'Estonien Ott Tänak (Hyundai) de 42.1 et Ogier (Toyota) de 1:11.3. Le Français Adrien Fourmaux (Fiesta) et son copilote belge Renaud Jamoul ont terminé 7e. Neuville, 8e à 8:41.1, a terminé 4e de la Power Stage, repartant de Grèce avec 6 unités seulement au classement des pilotes. Troisième, le Saint-Vithois compte désormais 50 longueurs de retard sur Ogier (180) et 6 sur Evans (136). Rovanperä est 4e (129) et Tänak 5e (106). "Nous n'avons pas baissé les bras ce weekend malgré tous les problèmes, et c'est ce que nous faisons toujours", a dit Neuville à l'arrivée de la dernière spéciale. "Nous ne sommes pas récompensés pour tout le travail effectué." Le rallye du Japon ayant été annulé, il reste deux manches au programme du championnat du monde avec le Rallye de Finlande (1-3 octobre) et le Rallye d'Espagne (14-17 octobre). (Belga)

Avec huit meilleurs temps sur les quinze spéciales au programme, le Finlandais Kalle Rovanperä a survolé les débats. Le jeune pilote finlandais, 20 ans, a décroché sa deuxième victoire en WRC après celle acquise en Estonie en juillet. Il a aussi empoché 30 points, ajoutant aux 25 points de la victoire les 5 unités pour le scratch lors de la PowerStage. Au classement final, il devance l'Estonien Ott Tänak (Hyundai) de 42.1 et Ogier (Toyota) de 1:11.3. Le Français Adrien Fourmaux (Fiesta) et son copilote belge Renaud Jamoul ont terminé 7e. Neuville, 8e à 8:41.1, a terminé 4e de la Power Stage, repartant de Grèce avec 6 unités seulement au classement des pilotes. Troisième, le Saint-Vithois compte désormais 50 longueurs de retard sur Ogier (180) et 6 sur Evans (136). Rovanperä est 4e (129) et Tänak 5e (106). "Nous n'avons pas baissé les bras ce weekend malgré tous les problèmes, et c'est ce que nous faisons toujours", a dit Neuville à l'arrivée de la dernière spéciale. "Nous ne sommes pas récompensés pour tout le travail effectué." Le rallye du Japon ayant été annulé, il reste deux manches au programme du championnat du monde avec le Rallye de Finlande (1-3 octobre) et le Rallye d'Espagne (14-17 octobre). (Belga)