Le journal Augusta Chronicle a jugé le dénouement du tournoi de dimanche comme "l'un des plus émouvants dans l'histoire du tournoi". Woods "a accompli un comeback face à l'adversité personnelle et professionnelle" pour le New York Times avec une victoire qui "l'a instantanément replacé au sommet du monde du sport." "J'aime les gens qui sont grands sous la pression", a twitté le président des États-Unis Donald Trump. "Quel fantastique retour à la vie pour un super mec vraiment ! " Il y a deux ans avant sa dernière opération au dos, alors qu'il n'occupait pus que la 668e place mondiale (il est remonté lundi au 6e rang), son retour au sommet du golf paraissait très improbable. "Je suis littéralement en larmes en regardant @TigerWoods", a twitté plusieurs fois Serena Williams, la championne de tennis. "C'est la grandeur comme aucune autre. Sachant tout ce que vous avez traversé physiquement pour revenir et faire ce que vous venez de faire... Je suis tellement inspirée." "Cela apparaît poétique que l'acte sensationnel se produise à Augusta, là où Woods a commencé à modifier le golf en 1997", a écrit le journal britannique The Guardian. Sky Sports espère que ce succès "peut régénérer l'intérêt mondial pour le golf." Avec 15 victoires dans les "Majors", Tiger Woods n'est devancé au palmarès que par son compatriote Jack Nicklaus. La vainqueur de 18 tournois majeurs, âgé aujourd'hui de 79 ans, n'était pas le moins content. "Un grand "bravo" de ma part à @TigerWoods ! ", a twitté Nicklaus. "Je suis si heureux pour lui et pour le golf. C'est tout simplement fantastique ! !! !" Autre personne qui s'est réjouie de cette victoire inattendue, le parieur du Nevada qui a misé 85.000 dollars sur le "Tigre" à la cote de 14 contre 1. Résultat : un gain de 1,19 million de dollars, à peine moins que celui de 1,8 million empoché par Tiger Woods dans sa 107e victoire professionnelle (Belga)

Le journal Augusta Chronicle a jugé le dénouement du tournoi de dimanche comme "l'un des plus émouvants dans l'histoire du tournoi". Woods "a accompli un comeback face à l'adversité personnelle et professionnelle" pour le New York Times avec une victoire qui "l'a instantanément replacé au sommet du monde du sport." "J'aime les gens qui sont grands sous la pression", a twitté le président des États-Unis Donald Trump. "Quel fantastique retour à la vie pour un super mec vraiment ! " Il y a deux ans avant sa dernière opération au dos, alors qu'il n'occupait pus que la 668e place mondiale (il est remonté lundi au 6e rang), son retour au sommet du golf paraissait très improbable. "Je suis littéralement en larmes en regardant @TigerWoods", a twitté plusieurs fois Serena Williams, la championne de tennis. "C'est la grandeur comme aucune autre. Sachant tout ce que vous avez traversé physiquement pour revenir et faire ce que vous venez de faire... Je suis tellement inspirée." "Cela apparaît poétique que l'acte sensationnel se produise à Augusta, là où Woods a commencé à modifier le golf en 1997", a écrit le journal britannique The Guardian. Sky Sports espère que ce succès "peut régénérer l'intérêt mondial pour le golf." Avec 15 victoires dans les "Majors", Tiger Woods n'est devancé au palmarès que par son compatriote Jack Nicklaus. La vainqueur de 18 tournois majeurs, âgé aujourd'hui de 79 ans, n'était pas le moins content. "Un grand "bravo" de ma part à @TigerWoods ! ", a twitté Nicklaus. "Je suis si heureux pour lui et pour le golf. C'est tout simplement fantastique ! !! !" Autre personne qui s'est réjouie de cette victoire inattendue, le parieur du Nevada qui a misé 85.000 dollars sur le "Tigre" à la cote de 14 contre 1. Résultat : un gain de 1,19 million de dollars, à peine moins que celui de 1,8 million empoché par Tiger Woods dans sa 107e victoire professionnelle (Belga)