Les Turcs se sont projetés vite vers l'avant mais ils ont manqué de précision à l'abord de la surface et ont laissé les Islandais prendre le dessus. S'ils ont gêné énormément les Turcs en alternant bloc bas et pressing haut, les Scandinaves ont aussi montré leurs lacunes techniques en attaque. Mis à part une tête de Burak Yilmaz juste au-dessus (30e), il n'y a pas eu beaucoup d'occasions en première mi-temps. Pas un tir cadré mais des duels, beaucoup de duels virils dont celui entre Caglar Soyuncu et Alfred Finnbogason, qui a dû quitter le terrain (24e). La seconde période a été tout aussi âpre avec des Islandais toujours bien placés. Mais au fil du temps, les Scandinaves ont éprouvé de plus en plus de mal à sortir de leur camp. Les Turcs étaient plus entreprenants mais le tir de Yilmaz (71e) était trop écrasé et celui d'Ozan Tufan trop axial (74e). La Turquie a eu chaud quand Merih Demiral a sorti à même la ligne une tête de Hordur Magnusson alors que Mert Günok était battu (82e). La Turquie et la France rejoignent la Belgique, l'Italie, l'Espagne, la Pologne, la Russie et l'Ukraine dans la liste des équipes qualifiées. (Belga)