Jean-Luc Vandenbroucke précise que même s'il est parvenu, en repartant de zéro, à réunir le budget nécessaire à l'organisation de l'épreuve en 2017, il ne peut encore assurer que le Grand Prix, programmé le 1er mars, pourra bien se dérouler, ni que les autorisations communales seront bien délivrées. Contacté, le bourgmestre faisant de fonction de Dour, ville d'arrivée, a indiqué qu'il rencontrerait ce week-end le bourgmestre de Quaregnon, ville de départ de la course, pour prendre une position commune. "Des bruits circulaient ces derniers temps, mais nous sommes sous le choc quant à la hauteur des chiffres annoncés", a indiqué Vincent Loiseau. "Nous devons prendre une position commune entre bourgmestres et voir si l'asbl organisatrice a encore des dettes. J'ai une pensée pour les bénévoles et le comité organisateur de cette course qui fait partie des racines de histoire sportive de Dour Hauts-Pays. L'asbl reçoit essentiellement des subsides publics pour organiser l'épreuve". Isabelle Petit, par ailleurs échevine PS à Honnelles, en charge la Population, l'Etat-Civil, l'aménagement du territoire, l'Urbanisme et le Bien-être animal avait intégré l'équipe du Samyn après la reprise en main de l'épreuve par Jean-Luc Vandenbroucke. En une dizaine d'année, l'ancien champion cycliste avait transformé cette kermesse en une véritable course professionnelle. (Belga)

Jean-Luc Vandenbroucke précise que même s'il est parvenu, en repartant de zéro, à réunir le budget nécessaire à l'organisation de l'épreuve en 2017, il ne peut encore assurer que le Grand Prix, programmé le 1er mars, pourra bien se dérouler, ni que les autorisations communales seront bien délivrées. Contacté, le bourgmestre faisant de fonction de Dour, ville d'arrivée, a indiqué qu'il rencontrerait ce week-end le bourgmestre de Quaregnon, ville de départ de la course, pour prendre une position commune. "Des bruits circulaient ces derniers temps, mais nous sommes sous le choc quant à la hauteur des chiffres annoncés", a indiqué Vincent Loiseau. "Nous devons prendre une position commune entre bourgmestres et voir si l'asbl organisatrice a encore des dettes. J'ai une pensée pour les bénévoles et le comité organisateur de cette course qui fait partie des racines de histoire sportive de Dour Hauts-Pays. L'asbl reçoit essentiellement des subsides publics pour organiser l'épreuve". Isabelle Petit, par ailleurs échevine PS à Honnelles, en charge la Population, l'Etat-Civil, l'aménagement du territoire, l'Urbanisme et le Bien-être animal avait intégré l'équipe du Samyn après la reprise en main de l'épreuve par Jean-Luc Vandenbroucke. En une dizaine d'année, l'ancien champion cycliste avait transformé cette kermesse en une véritable course professionnelle. (Belga)