Selon plusieurs témoins, cités par la Gazzetta dello Sport et le Corriere dello Sport, Allegri aurait salué Inzaghi, qui l'aurait ignoré. Le ton serait alors monté, l'ancien renard des surfaces accusant l'entraîneur en poste d'être "peu sérieux".

La discussion aurait alors pris un tournant plus vulgaire, devant l'incrédulité des parents des jeunes pousses du club, selon les deux journaux. L'AC Milan a tenté de démentir la scène sur son site internet, mais elle avait été filmée par un témoin.

Allegri, au plus mal après un début de championnat catastrophique (10e après deux défaites consécutives à domicile) et une entrée ratée en Ligue des Champions (0-0 à San Siro contre Anderlecht), jouera sans doute son avenir à la tête de l'AC Milan dimanche à l'Udinese.

Parmi les noms des possibles remplaçants figure précisément celui d'Inzaghi. L'ancien "bomber" italien, qui reproche en outre à Allegri de l'avoir écarté du groupe la saison passée, serait associé à Mauro Tassotti, l'actuel entraîneur-adjoint des Rossoneri.

Les noms de Luciano Spalletti (Zenit Saint-Pétersbourg) et Devis Mangia (U-21 italiens) sont également cités.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Selon plusieurs témoins, cités par la Gazzetta dello Sport et le Corriere dello Sport, Allegri aurait salué Inzaghi, qui l'aurait ignoré. Le ton serait alors monté, l'ancien renard des surfaces accusant l'entraîneur en poste d'être "peu sérieux". La discussion aurait alors pris un tournant plus vulgaire, devant l'incrédulité des parents des jeunes pousses du club, selon les deux journaux. L'AC Milan a tenté de démentir la scène sur son site internet, mais elle avait été filmée par un témoin. Allegri, au plus mal après un début de championnat catastrophique (10e après deux défaites consécutives à domicile) et une entrée ratée en Ligue des Champions (0-0 à San Siro contre Anderlecht), jouera sans doute son avenir à la tête de l'AC Milan dimanche à l'Udinese. Parmi les noms des possibles remplaçants figure précisément celui d'Inzaghi. L'ancien "bomber" italien, qui reproche en outre à Allegri de l'avoir écarté du groupe la saison passée, serait associé à Mauro Tassotti, l'actuel entraîneur-adjoint des Rossoneri. Les noms de Luciano Spalletti (Zenit Saint-Pétersbourg) et Devis Mangia (U-21 italiens) sont également cités. Sportfootmagazine.be, avec Belga