Les deux simples, disputés par Belinda Bencic et Jil Teichmann, ont suffi aux Suissesses pour venir à bout des Australiennes. Teichmann, 39e au classement WTA, a corrigé Storm Sanders, 33e, 6-0, 6-3, n'ayant besoin que de 18 minutes pour empocher le premier set dans ce duel entre gauchères. Belinda Bencic, 17e mondiale, a imité sa compatriote, en dominant facilement Ajla Tomljanovic (WTA 43), 6-3, 6-2, ne passant que 1h08 sur le court. La partie a été plus ardue pour les Russes. Liudmila Samsonova (WTA 40) a placé la Russie en tête en battant dans le premier simple l'Américaine Sloane Stephens (WTA 63) 1-6, 6-4, 6-3 en 1 h 56 min. Danielle Collins (WTA 30) a égalisé pour les États-Unis en battant, également en trois sets et elle aussi après avoir surmonté la perte du premier set, Anastasia Pavlyuchenkova (12e mondiale) 6-7 (9/11), 7-6 (7/2), 6-2 en 2 h 42 min. Dans le double, Samsonova était finalement associée à Veronika Kudermetova, une spécialiste de l'exercice classée 11e mondiale au classement WTA du double. Elles ont apporté le point de la victoire à la Russie en battant la paire américaine Coco Vandeweghe/Shelby Rogers 6-3, 6-3. La Billie Jean King Cup succède à la Fed Cup, précédente compétition entre nations dont la dernière édition a eu lieu en 2019, remportée par la France. La Belgique, victorieuse de la Biélorussie mais battue par l'Australie, n'a pu rejoindre les demi-finales (Belga)

Les deux simples, disputés par Belinda Bencic et Jil Teichmann, ont suffi aux Suissesses pour venir à bout des Australiennes. Teichmann, 39e au classement WTA, a corrigé Storm Sanders, 33e, 6-0, 6-3, n'ayant besoin que de 18 minutes pour empocher le premier set dans ce duel entre gauchères. Belinda Bencic, 17e mondiale, a imité sa compatriote, en dominant facilement Ajla Tomljanovic (WTA 43), 6-3, 6-2, ne passant que 1h08 sur le court. La partie a été plus ardue pour les Russes. Liudmila Samsonova (WTA 40) a placé la Russie en tête en battant dans le premier simple l'Américaine Sloane Stephens (WTA 63) 1-6, 6-4, 6-3 en 1 h 56 min. Danielle Collins (WTA 30) a égalisé pour les États-Unis en battant, également en trois sets et elle aussi après avoir surmonté la perte du premier set, Anastasia Pavlyuchenkova (12e mondiale) 6-7 (9/11), 7-6 (7/2), 6-2 en 2 h 42 min. Dans le double, Samsonova était finalement associée à Veronika Kudermetova, une spécialiste de l'exercice classée 11e mondiale au classement WTA du double. Elles ont apporté le point de la victoire à la Russie en battant la paire américaine Coco Vandeweghe/Shelby Rogers 6-3, 6-3. La Billie Jean King Cup succède à la Fed Cup, précédente compétition entre nations dont la dernière édition a eu lieu en 2019, remportée par la France. La Belgique, victorieuse de la Biélorussie mais battue par l'Australie, n'a pu rejoindre les demi-finales (Belga)