"Le processus a été long et difficile. J'ai dû tenir compte de nombreux paramètres", a déclaré Andersson, cité sur le site de la fédération suédoise de football (SVFF). "Nous allons vivre tous ensemble dans une bulle pendant longtemps. Mais au bout du compte, il s'agit d'avoir l'équipe qui va nous donner les meilleures opportunités de remporter le plus de matches possibles." Malgré un temps de jeu limité en club en raison de blessures, l'expérimenté Andreas Granqvist fait partie de la sélection. "Il est important pour nous et a démontré qu'il pouvait aussi nous apporter beaucoup en dehors du terrain", a assuré Andersson au sujet du défenseur de 36 ans, 88 caps au compteur. Jordan Larsson, 23 ans et actif au Spartak Moscou, compte 5 apparitions et 1 but avec les 'Blagult'. Il n'est autre que le fils de Henrik Larsson, 38 buts en 106 rencontres internationales. La Suède pourra aussi compter sur d'autres jeunes talents offensifs avec Dejan Kulusevski (Juventus) et Alexander Isak (Real Sociedad). Blessé au genou, Zlatan Ibrahimovic n'est pas dans la sélection. L'attaquant de l'AC Milan avait effectué son retour en sélection en mars dernier après avoir pris sa retraite internationale en 2016 après l'Euro. "Il était très déçu, et moi aussi. C'étaient deux personnes très déçues qui se sont parlé. Il nous a souhaité bonne chance et je lui ai souhaité bonne chance pour se rétablir", a confié Andersson. La Suède, quart-de-finaliste au Mondial 2018, a été versée dans le groupe E en compagnie de la Pologne, la Slovaquie et l'Espagne. La sélection suédoise : Gardiens : Robin Olsen (Everton/Ang), Karl-Johann Johansson (FC Copenhague/Dan), Kristoffer Nordfeldt (Genclerbirligi/Tur) Défenseurs : Mikael Lustig (AIK), Victor Lindelof (Manchester United/Ang), Andreas Granqvist (Helsingborgs), Martin Olsson (BK Hacken), Ludwig Augustinsson (Werder Brême/All), Filip Helander (Rangers FC/Eco), Emil Krafth (Newcastle/Ang), Pontus Jansson (Brentford/Ang), Marcus Danielson (Dalian Yifang/Chn) Milieux : Albin Ekdal (Sampdoria/Ita), Jens Cajuste (FC Midtjylland/Dan), Mattias Svanberg (Bologne/Ita), Kristoffer Olsson (FK Krasnodar/Rus), Sebastian Larsson (AIK), Ken Sema (Watford FC/Ang), Gustav Svensson (Guangzhou/Chn), Emil Forsberg (RB Leipzig/All), Viktor Claesson (FK Krasnodar/Rus) Attaquants : Marcus Berg (FK Krasnodar/Rus), Alexander Isak (Real Sociedad/Esp), Dejan Kulusevski (Juventus/Ita), Robin Quaison (Mayence/All), Jordan Larsson (Spartak Moscou/Rus) (Belga)

"Le processus a été long et difficile. J'ai dû tenir compte de nombreux paramètres", a déclaré Andersson, cité sur le site de la fédération suédoise de football (SVFF). "Nous allons vivre tous ensemble dans une bulle pendant longtemps. Mais au bout du compte, il s'agit d'avoir l'équipe qui va nous donner les meilleures opportunités de remporter le plus de matches possibles." Malgré un temps de jeu limité en club en raison de blessures, l'expérimenté Andreas Granqvist fait partie de la sélection. "Il est important pour nous et a démontré qu'il pouvait aussi nous apporter beaucoup en dehors du terrain", a assuré Andersson au sujet du défenseur de 36 ans, 88 caps au compteur. Jordan Larsson, 23 ans et actif au Spartak Moscou, compte 5 apparitions et 1 but avec les 'Blagult'. Il n'est autre que le fils de Henrik Larsson, 38 buts en 106 rencontres internationales. La Suède pourra aussi compter sur d'autres jeunes talents offensifs avec Dejan Kulusevski (Juventus) et Alexander Isak (Real Sociedad). Blessé au genou, Zlatan Ibrahimovic n'est pas dans la sélection. L'attaquant de l'AC Milan avait effectué son retour en sélection en mars dernier après avoir pris sa retraite internationale en 2016 après l'Euro. "Il était très déçu, et moi aussi. C'étaient deux personnes très déçues qui se sont parlé. Il nous a souhaité bonne chance et je lui ai souhaité bonne chance pour se rétablir", a confié Andersson. La Suède, quart-de-finaliste au Mondial 2018, a été versée dans le groupe E en compagnie de la Pologne, la Slovaquie et l'Espagne. La sélection suédoise : Gardiens : Robin Olsen (Everton/Ang), Karl-Johann Johansson (FC Copenhague/Dan), Kristoffer Nordfeldt (Genclerbirligi/Tur) Défenseurs : Mikael Lustig (AIK), Victor Lindelof (Manchester United/Ang), Andreas Granqvist (Helsingborgs), Martin Olsson (BK Hacken), Ludwig Augustinsson (Werder Brême/All), Filip Helander (Rangers FC/Eco), Emil Krafth (Newcastle/Ang), Pontus Jansson (Brentford/Ang), Marcus Danielson (Dalian Yifang/Chn) Milieux : Albin Ekdal (Sampdoria/Ita), Jens Cajuste (FC Midtjylland/Dan), Mattias Svanberg (Bologne/Ita), Kristoffer Olsson (FK Krasnodar/Rus), Sebastian Larsson (AIK), Ken Sema (Watford FC/Ang), Gustav Svensson (Guangzhou/Chn), Emil Forsberg (RB Leipzig/All), Viktor Claesson (FK Krasnodar/Rus) Attaquants : Marcus Berg (FK Krasnodar/Rus), Alexander Isak (Real Sociedad/Esp), Dejan Kulusevski (Juventus/Ita), Robin Quaison (Mayence/All), Jordan Larsson (Spartak Moscou/Rus) (Belga)