Cinq courses ont pu se tenir avant l'arrêt de la compétition au mois de mars en raison de la pandémie de coronavirus. Ces six rendez-vous berlinois permettront de désigner le champion de la saison 2019-2020 après 11 courses, ont précisé les organisateurs. Pour rappel, huit ePrix ont été annulés (Sanya, en Chine, Rome, Paris, Séoul, Jakarta, New York et deux à Londres). Celui de Berlin était prévu initialement le 21 juin. Les trois doubles courses se dérouleront les 5-6, 8-9 et 12-13 août. "Chacune des doubles courses se déroulera sur une configuration de circuit différente, ce qui permettra de développer des stratégies spécifiques et offrira les conditions pour une course de Formule E passionnante et imprévisible", a encore précisé le communiqué. Afin de respecter la législation allemande en vigueur, il n'y aura à aucun moment plus de 1.000 personnes sur le site. Chaque équipe pourra amener 20 personnes et toutes les autres opérations seront effectuées à distance. De nombreux tests au coronavirus sont évidemment prévus, tous les jours à l'arrivée sur la piste. "La Formule E imposera également activement l'utilisation de masques de protection, la distanciation sociale et la limitation des déplacements dans les espaces de travail avec des zones clairement définies pour les différentes populations participant à l'événement." Au classement, le Portugais Antonio Felix da Costa (DS Techeetah) est en tête avec onze points de plus que le Néo-Zélandais Mitch Evans (Jaguar). Stoffel Vandoorne, vainqueur du Race At Home Challenge, mini championnat virtuel entre pilotes de Formule E, pointe à la 6e place avec sa Mercedes. Jérôme d'Ambrosio (Mahindra) est lui 18e. (Belga)

Cinq courses ont pu se tenir avant l'arrêt de la compétition au mois de mars en raison de la pandémie de coronavirus. Ces six rendez-vous berlinois permettront de désigner le champion de la saison 2019-2020 après 11 courses, ont précisé les organisateurs. Pour rappel, huit ePrix ont été annulés (Sanya, en Chine, Rome, Paris, Séoul, Jakarta, New York et deux à Londres). Celui de Berlin était prévu initialement le 21 juin. Les trois doubles courses se dérouleront les 5-6, 8-9 et 12-13 août. "Chacune des doubles courses se déroulera sur une configuration de circuit différente, ce qui permettra de développer des stratégies spécifiques et offrira les conditions pour une course de Formule E passionnante et imprévisible", a encore précisé le communiqué. Afin de respecter la législation allemande en vigueur, il n'y aura à aucun moment plus de 1.000 personnes sur le site. Chaque équipe pourra amener 20 personnes et toutes les autres opérations seront effectuées à distance. De nombreux tests au coronavirus sont évidemment prévus, tous les jours à l'arrivée sur la piste. "La Formule E imposera également activement l'utilisation de masques de protection, la distanciation sociale et la limitation des déplacements dans les espaces de travail avec des zones clairement définies pour les différentes populations participant à l'événement." Au classement, le Portugais Antonio Felix da Costa (DS Techeetah) est en tête avec onze points de plus que le Néo-Zélandais Mitch Evans (Jaguar). Stoffel Vandoorne, vainqueur du Race At Home Challenge, mini championnat virtuel entre pilotes de Formule E, pointe à la 6e place avec sa Mercedes. Jérôme d'Ambrosio (Mahindra) est lui 18e. (Belga)