La saison devait déjà démarrer deux mois plus tard qu'à l'accoutumée, fin mai au Pays-Bas, mais elle ne débutera que mi-juin en Russie, avec le Grand Prix Orlyonok le 13 juin, suite à l'annulation du GP à Oss. L'actualisation du calendrier verra aussi le retour du GP de Grande-Bretagne à Matterly Basin le 27 juin. Il sera suivi du GP d'Italie à Maggiora le 4 juillet. Les GP en Lettonie (à Kegums le 11), aux Pays-Bas (à Oss le 18), puis en République Tchèque (à Loket le 25) suivront ensuite au programme de juillet avant le Grand Prix de Belgique à Lommel le 1er août. La Suède, à Uddevalla le 15 août, la Finlande, à Litti-KymiRing, le 22 août seront les deux autres rendez-vous du mois d'août avant le GP de Turquie le 5 septembre à Afyonkarahisar. Un Grand Prix en Sardaigne, le 19 septembre à Riola Sardo, est ajouté au calendrier. Ce seront ensuite les GP d'Allemagne (à Teuschenthal le 3 octotre), de France (le 10 octobre dans un lieu à définir encore), d'Espagne (à intu Xanadu - Arroyomolinos le 17 octobre), du Portugal (à Agueda le 24 octobre) et de Trente (à Pietramurata le 31 octobre). La saison se clôturera par trois rendez-vous en dehors de l'Europe avec l'Argentine le 14 novembre sur un circuit encore à déterminer, et deux Grands Prix ensuite en Indonésie à Borobudur le 28 novembre pour le GP d'Asie puis à Bali le 5 décembre. Le Motocross des Nations, qui achève traditionnellement la saison, reste toujours intercalé en cours de calendrier. Il est prévu le 26 septembre toujours, mais à Mantoue en Italie. Les organisateurs du championnat du monde espèrent que les campagnes de vaccination permettront de ramener du public sur les Grands Prix. En MX2, notamment côté belge, Jago Geerts (Yamaha), vice-champion du monde l'an dernier, visera le titre mondial. (Belga)

La saison devait déjà démarrer deux mois plus tard qu'à l'accoutumée, fin mai au Pays-Bas, mais elle ne débutera que mi-juin en Russie, avec le Grand Prix Orlyonok le 13 juin, suite à l'annulation du GP à Oss. L'actualisation du calendrier verra aussi le retour du GP de Grande-Bretagne à Matterly Basin le 27 juin. Il sera suivi du GP d'Italie à Maggiora le 4 juillet. Les GP en Lettonie (à Kegums le 11), aux Pays-Bas (à Oss le 18), puis en République Tchèque (à Loket le 25) suivront ensuite au programme de juillet avant le Grand Prix de Belgique à Lommel le 1er août. La Suède, à Uddevalla le 15 août, la Finlande, à Litti-KymiRing, le 22 août seront les deux autres rendez-vous du mois d'août avant le GP de Turquie le 5 septembre à Afyonkarahisar. Un Grand Prix en Sardaigne, le 19 septembre à Riola Sardo, est ajouté au calendrier. Ce seront ensuite les GP d'Allemagne (à Teuschenthal le 3 octotre), de France (le 10 octobre dans un lieu à définir encore), d'Espagne (à intu Xanadu - Arroyomolinos le 17 octobre), du Portugal (à Agueda le 24 octobre) et de Trente (à Pietramurata le 31 octobre). La saison se clôturera par trois rendez-vous en dehors de l'Europe avec l'Argentine le 14 novembre sur un circuit encore à déterminer, et deux Grands Prix ensuite en Indonésie à Borobudur le 28 novembre pour le GP d'Asie puis à Bali le 5 décembre. Le Motocross des Nations, qui achève traditionnellement la saison, reste toujours intercalé en cours de calendrier. Il est prévu le 26 septembre toujours, mais à Mantoue en Italie. Les organisateurs du championnat du monde espèrent que les campagnes de vaccination permettront de ramener du public sur les Grands Prix. En MX2, notamment côté belge, Jago Geerts (Yamaha), vice-champion du monde l'an dernier, visera le titre mondial. (Belga)