Team Ineos sera certainement l'équipe à suivre avec Chris Froome et le dernier vainqueur du Tour de France Egan Bernal. Ils seront entourés par Andrey Amador, Jonathan Castroviejo, Tao Geoghegan Hart, Pavel Sivakov et Dylan van Baarle. Pour de nombreux coureurs, cette course à étapes dans le sud de la France est l'occasion idéale pour se préparer pour le Tour de France qui débute le 29 août à Nice. Une chance donc pour des coureurs tels que Richie Porte, Romain Bardet ou encore Thibaut Pinot de se situer après des semaines d'entraînement. La Route de l'Occitanie contient quatre étapes dont la première aura lieu samedi. Une première étape vallonnée avec les ascensions du Col d'Hôpital (8,7 km à 5,2% de moyenne) et du Col des Très Vents (3,6 km à 6,7% de moyenne). La deuxième étape dimanche sera également vallonnée. La troisième étape lundi sera la plus intense avec des passages au Port de Balès, Col de Peyresourde et une arrivée au sommet du Col de Beyrède (10,9 km à 7,2% de moyenne). La quatrième et dernière offrira aussi un parcours vallonné aux coureurs. Egan Bernal, revenu en Europe le 20 juillet dernier, va prester pour la première fois sur les routes européennes et voudra renforcer son leadership chez Ineos même si Chris Froome voudra aussi se montrer. Peu de coureurs belges seront au départ en France. Aimé de Gendt (Circus Wanty-Gobert) sera présent tout comme Kenneth Vanbilsen (Cofidis), Guillaume Van Keirsbulck (CCC), Mathias De Witte et Emiel Vermeulen (Natura4Ever-Roubaix Lille Métropole) et Jens Debusschere et Frederik Backaert (B&B Hotels-Vital Concept). (Belga)

Team Ineos sera certainement l'équipe à suivre avec Chris Froome et le dernier vainqueur du Tour de France Egan Bernal. Ils seront entourés par Andrey Amador, Jonathan Castroviejo, Tao Geoghegan Hart, Pavel Sivakov et Dylan van Baarle. Pour de nombreux coureurs, cette course à étapes dans le sud de la France est l'occasion idéale pour se préparer pour le Tour de France qui débute le 29 août à Nice. Une chance donc pour des coureurs tels que Richie Porte, Romain Bardet ou encore Thibaut Pinot de se situer après des semaines d'entraînement. La Route de l'Occitanie contient quatre étapes dont la première aura lieu samedi. Une première étape vallonnée avec les ascensions du Col d'Hôpital (8,7 km à 5,2% de moyenne) et du Col des Très Vents (3,6 km à 6,7% de moyenne). La deuxième étape dimanche sera également vallonnée. La troisième étape lundi sera la plus intense avec des passages au Port de Balès, Col de Peyresourde et une arrivée au sommet du Col de Beyrède (10,9 km à 7,2% de moyenne). La quatrième et dernière offrira aussi un parcours vallonné aux coureurs. Egan Bernal, revenu en Europe le 20 juillet dernier, va prester pour la première fois sur les routes européennes et voudra renforcer son leadership chez Ineos même si Chris Froome voudra aussi se montrer. Peu de coureurs belges seront au départ en France. Aimé de Gendt (Circus Wanty-Gobert) sera présent tout comme Kenneth Vanbilsen (Cofidis), Guillaume Van Keirsbulck (CCC), Mathias De Witte et Emiel Vermeulen (Natura4Ever-Roubaix Lille Métropole) et Jens Debusschere et Frederik Backaert (B&B Hotels-Vital Concept). (Belga)