Lors des deux premiers matchs de préparation (défaite 3-0 en Angleterre et victoire 4-1 contre l'Irlande du Nord), Tysiak a parfois été mise en difficulté. "En effet, je manquais de rythme de match et je devais trouver mes marques", a reconnu la défenseuse. "J'ai eu quelques moments difficiles, mais il y a aussi eu beaucoup de moments où j'ai bien fait, où j'étais prête. Il reste du temps pour m'améliorer." "Nous avons joué deux matchs à différents moments de la préparation. Nous avons bien joué compte tenu de la préparation. Il nous reste deux semaines pour nous perfectionner afin d'être prêtes pour le 10 juillet", date des débuts à l'Euro contre l'Islande, a ajouté Tysiak. A deux semaines du premier match, Tysiak se dit "encore calme et concentrée sur la préparation, la pression viendra juste avant le premier match". Avant de poursuivre leur préparation, les Flames connaissent samedi, à Tubize, leur premier 'fan day', avec un entraînement ouvert au public en fin de matinée, en présence de plusieurs centaines de supporters, et une séance d'autographes programmée en début d'après-midi. "C'est un moment unique pour nous. La fédération envoie un bon signal en organisant un 'fan day' juste pour nous. C'est très chouette de voir tous ces supporters présents", se réjouit Tysiak. (Belga)

Lors des deux premiers matchs de préparation (défaite 3-0 en Angleterre et victoire 4-1 contre l'Irlande du Nord), Tysiak a parfois été mise en difficulté. "En effet, je manquais de rythme de match et je devais trouver mes marques", a reconnu la défenseuse. "J'ai eu quelques moments difficiles, mais il y a aussi eu beaucoup de moments où j'ai bien fait, où j'étais prête. Il reste du temps pour m'améliorer." "Nous avons joué deux matchs à différents moments de la préparation. Nous avons bien joué compte tenu de la préparation. Il nous reste deux semaines pour nous perfectionner afin d'être prêtes pour le 10 juillet", date des débuts à l'Euro contre l'Islande, a ajouté Tysiak. A deux semaines du premier match, Tysiak se dit "encore calme et concentrée sur la préparation, la pression viendra juste avant le premier match". Avant de poursuivre leur préparation, les Flames connaissent samedi, à Tubize, leur premier 'fan day', avec un entraînement ouvert au public en fin de matinée, en présence de plusieurs centaines de supporters, et une séance d'autographes programmée en début d'après-midi. "C'est un moment unique pour nous. La fédération envoie un bon signal en organisant un 'fan day' juste pour nous. C'est très chouette de voir tous ces supporters présents", se réjouit Tysiak. (Belga)