Elle a connu ses plus grands succès lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012. À l'âge de dix-sept ans, elle a décroché les médailles d'or du 100 et du 200 mètres dos. Elle a aussi obtenu celles dans les relais 4X200m libre et 4X100m 4 nages. La grande Californienne (1m88) n'a plus jamais égalé ses chronos de cette année-là qui l'avait sacrée meilleure nageuse mondiale. Un an plus tard, elle a ajouté six médailles d'or aux Mondiaux de Barcelone. Aux Jeux de Rio de Janeiro en 2016, elle a également remporté l'or, en tant que membre de l'équipe américaine de relais 4x200m nage libre. Depuis 2016, elle souffre de l'épaule. C'est pour cette raison qu'elle n'a plus jamais pu atteindre son plus haut niveau. "J'arrête", a-t-elle mercredi sur Twitter. "Ce sont peut-être les mots les plus difficiles que j'aie jamais écrits. Et ça m'a pris du temps avant de pouvoir les écrire." (Belga)

Elle a connu ses plus grands succès lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012. À l'âge de dix-sept ans, elle a décroché les médailles d'or du 100 et du 200 mètres dos. Elle a aussi obtenu celles dans les relais 4X200m libre et 4X100m 4 nages. La grande Californienne (1m88) n'a plus jamais égalé ses chronos de cette année-là qui l'avait sacrée meilleure nageuse mondiale. Un an plus tard, elle a ajouté six médailles d'or aux Mondiaux de Barcelone. Aux Jeux de Rio de Janeiro en 2016, elle a également remporté l'or, en tant que membre de l'équipe américaine de relais 4x200m nage libre. Depuis 2016, elle souffre de l'épaule. C'est pour cette raison qu'elle n'a plus jamais pu atteindre son plus haut niveau. "J'arrête", a-t-elle mercredi sur Twitter. "Ce sont peut-être les mots les plus difficiles que j'aie jamais écrits. Et ça m'a pris du temps avant de pouvoir les écrire." (Belga)