"Le racisme n'a pas sa place dans nos stades", écrit la Pro League dans un communiqué publié lundi. "La lutte contre les chants discriminatoires relève de la responsabilité de tous : les supporters, la Pro League, les clubs, l'URBSFA et toutes les instances compétentes".

Se plaignant de cris racistes, Marco Ilaimaharitra est allé trouver le juge de ligne à la fin de la rencontre et l'arbitre lui a donné un carton jaune. Le joueur a rejoint les vestiaires en pleurs.

"La Pro League tient à exprimer son soutien total à Marco Ilaimaharitra et au Sporting Charleroi. Les propos racistes n'ont pas leur place dans nos stades et autour de nos terrains", affirme Pierre François, CEO de la Pro League.