Entre autres, le virologue et membre du groupe d'experts Marc Van Ranst a épinglé les joueurs de l'Antwerp, en partie parce qu'ils ont célébré la victoire en Coupe avec trop d'exubérance et sans distance. Les scènes qui ont suivi le seul but de Lior Refaelov ont également contrarié le virologue. "Des règles différentes s'appliquent à certaines professions, et c'est une erreur", a écrit Van Ranst sur Twitter. La Pro League, qui espère obtenir bientôt une exception à l'interdiction de pratiquer le sport à Anvers, n'a pas apprécié car les finales de la Coupe et de D1B devaient convaincre les experts et les politiciens que le football professionnel était prêt à lutter contre la propagation du coronavirus. "Des scènes sur et autour de la finale de la Croky Cup n'étaient pas conformes aux protocoles Covid-19", a admis Van Bever. "La Pro League a consulté Van Ranst et les médecins indépendants désignés par la Pro League le dimanche matin pour nous conseiller sur nos procédures. OHL et le Beerschot ont été largement informés dimanche matin sur les dispositions prises. Lundi et dans le courant de la semaine, les autres clubs recevront leur briefing en vue de la reprise du championnat." Le fait que Beerschot ait testé un joueur positif au Covid-19 augmente la pression. Van Ranst se dit confiant. "Ne vous inquiétez pas: nous ne verrons pas d'images comme dans la finale de la Coupe. Non pas parce qu'aucun but ne sera marqué. Mais parce que les deux équipes auront mis les points sur les i sur le comportement à adopter sur et en dehors du terrain", a tweeté le virologue après la rencontre avec la Pro League. (Belga)

Entre autres, le virologue et membre du groupe d'experts Marc Van Ranst a épinglé les joueurs de l'Antwerp, en partie parce qu'ils ont célébré la victoire en Coupe avec trop d'exubérance et sans distance. Les scènes qui ont suivi le seul but de Lior Refaelov ont également contrarié le virologue. "Des règles différentes s'appliquent à certaines professions, et c'est une erreur", a écrit Van Ranst sur Twitter. La Pro League, qui espère obtenir bientôt une exception à l'interdiction de pratiquer le sport à Anvers, n'a pas apprécié car les finales de la Coupe et de D1B devaient convaincre les experts et les politiciens que le football professionnel était prêt à lutter contre la propagation du coronavirus. "Des scènes sur et autour de la finale de la Croky Cup n'étaient pas conformes aux protocoles Covid-19", a admis Van Bever. "La Pro League a consulté Van Ranst et les médecins indépendants désignés par la Pro League le dimanche matin pour nous conseiller sur nos procédures. OHL et le Beerschot ont été largement informés dimanche matin sur les dispositions prises. Lundi et dans le courant de la semaine, les autres clubs recevront leur briefing en vue de la reprise du championnat." Le fait que Beerschot ait testé un joueur positif au Covid-19 augmente la pression. Van Ranst se dit confiant. "Ne vous inquiétez pas: nous ne verrons pas d'images comme dans la finale de la Coupe. Non pas parce qu'aucun but ne sera marqué. Mais parce que les deux équipes auront mis les points sur les i sur le comportement à adopter sur et en dehors du terrain", a tweeté le virologue après la rencontre avec la Pro League. (Belga)