Plus tôt dans l'après-midi, Waasland-Beveren avait fait connaître l'avis de l'Auditorat de l'Autorité de la concurrence sur sa relégation en Division 1B (Proximus League). Celui-ci estime que cette relégation est une violation du droit de la concurrence et est donc illégale. Le renvoi du club waeslandien dans l'antichambre de l'élite est consécutif à l'arrêt définitif de la compétition belge décidée par la Pro League le 15 mai dernier en raison de la pandémie de coronavirus alors que seule 29 des 30 journées de saison régulière avaient pu être jouées. Le Collège de la concurrence, le "tribunal" de l'Autorité de la concurrence, doit se réunir le 17 juin pour décider ou non du maintien de Waasland-Beveren en Jupiler Pro League (D1A). Il peut ou non suivre l'avis de l'Auditorat. Par ailleurs, le club waeslandien a annoncé qu'il déposera la semaine prochaine un recours en annulation devant le Tribunal de première instance de Bruxelles, comme le prévoit le Code judiciaire, contre la sentence de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) qui a octroyé sa licence pro au Royal Excel Mouscron le 8 mai dernier. Ce faisant Waasland-Beveren encourt le risque d'être expulsé de la Pro League, cette décision appartient à l'assemblée générale. . (Belga)

Plus tôt dans l'après-midi, Waasland-Beveren avait fait connaître l'avis de l'Auditorat de l'Autorité de la concurrence sur sa relégation en Division 1B (Proximus League). Celui-ci estime que cette relégation est une violation du droit de la concurrence et est donc illégale. Le renvoi du club waeslandien dans l'antichambre de l'élite est consécutif à l'arrêt définitif de la compétition belge décidée par la Pro League le 15 mai dernier en raison de la pandémie de coronavirus alors que seule 29 des 30 journées de saison régulière avaient pu être jouées. Le Collège de la concurrence, le "tribunal" de l'Autorité de la concurrence, doit se réunir le 17 juin pour décider ou non du maintien de Waasland-Beveren en Jupiler Pro League (D1A). Il peut ou non suivre l'avis de l'Auditorat. Par ailleurs, le club waeslandien a annoncé qu'il déposera la semaine prochaine un recours en annulation devant le Tribunal de première instance de Bruxelles, comme le prévoit le Code judiciaire, contre la sentence de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) qui a octroyé sa licence pro au Royal Excel Mouscron le 8 mai dernier. Ce faisant Waasland-Beveren encourt le risque d'être expulsé de la Pro League, cette décision appartient à l'assemblée générale. . (Belga)