"Le management de la Pro League et le groupe de travail mis en place au sein de la Pro League afin d'examiner les conséquences sportives et financières liées à la crise du coronavirus tiendront compte de la décision du Conseil national de Sécurité dans leurs travaux. Les propositions du groupe de travail seront présentées aux clubs de la Pro League lors de l'Assemblée Générale du 15 mai", peut-on lire dans le communiqué. La Pro League avait reporté son Assemblée générale à plusieurs reprises dans l'attente d'une décision du gouvernement en matière sportive. La Pro League va devoir définir ainsi les modalités et les conséquences d'un éventuel arrêt définitif, lors de son AG du 15 mai. Elle devra décider s'il y a un champion (Bruges), qui bénéficiera d'un ticket européen, qui montera ou sera relégué. Elle devra aussi se positionner sur la finale de la Coupe de Belgique reprogrammée pour l'heure le 2 août. (Belga)

"Le management de la Pro League et le groupe de travail mis en place au sein de la Pro League afin d'examiner les conséquences sportives et financières liées à la crise du coronavirus tiendront compte de la décision du Conseil national de Sécurité dans leurs travaux. Les propositions du groupe de travail seront présentées aux clubs de la Pro League lors de l'Assemblée Générale du 15 mai", peut-on lire dans le communiqué. La Pro League avait reporté son Assemblée générale à plusieurs reprises dans l'attente d'une décision du gouvernement en matière sportive. La Pro League va devoir définir ainsi les modalités et les conséquences d'un éventuel arrêt définitif, lors de son AG du 15 mai. Elle devra décider s'il y a un champion (Bruges), qui bénéficiera d'un ticket européen, qui montera ou sera relégué. Elle devra aussi se positionner sur la finale de la Coupe de Belgique reprogrammée pour l'heure le 2 août. (Belga)