Dix-huit mois après l'Euro, la Coupe du monde au Qatar sera déjà au programme. Et une fois n'est pas coutume, ce n'est pas pendant la saison estivale que se déroulera la grand messe mondiale du ballon rond, mais en hiver. Les températures caniculaires du Golfe Persique à cette époque de l'année sont évidemment à l'origine de ce boulversement du calendrier footballistique. Du coup, avec un évènement qui se déroulera donc du 21 novembre au 18 décembre, en plein coeur de la saison des championnats et de la phase de groupes des compétitions européennes, les différentes compétitions doivent se mettre en pause afin de laisser partir leurs internationaux.

La semaine dernière, la Premier League a déjà annoncé qu'elle organisera une pause dans son calendrier du 13 novembre au 26 décembre 2033. Le Boxing Day, le lendemain de Noël lors duquel se déroulent de nombreux matches anglais, aura donc bien lieu selon la vieille tradition chère à la Perfide Albion du foot. Cela signifiera que les sélections nationales n'auront droit qu'à une semaine de préparation avec leurs joueurs issus du championnat anglais et que les joueurs qui disputeront la finale n'auront que 8 jours de récupération pour se remettre dans le grand bain de la Premier League.

ET QU'EN EST-IL EN PRO LEAGUE ?

Que fera donc la Jupiler Pro League à ce moment-là ? "La Pro League a discuté d'une première proposition lors du dernier conseil d'administration avec des dates similaires à celles de la Premier League", a déclaré le porte-parole Stijn Van Bever.

Pour la division 1A, on a normalement six journées qui se déroulent entre la mi-novembre et la fin décembre. Est-ce que la compétition belge commencera encore plus tôt que d'habitude en 2022 ? "Nous commençons déjà très tôt, donc nous ne commencerons certainement pas plus tôt", poursuit Stijn Van Bever. "Ce qui est sur la table, c'est plutôt un plan pour prolonger un peu la compétition au delà du début du mois de juin."

Il faudra donc encore attendre un peu avant d'avoir une décision finale de la Pro League. "La proposition peut être approuvée dans les semaines à venir ou seulement après le prochain conseil d'administration qui aura lieu le 14 octobre. C'est là que les derniers détails seront peaufinés. Ce qui fait encore débat actuellement, c'est la trêve hivernale. On ne sait pas encore si on en fera pas ou sous quelle forme elle sera mise en oeuvre si on la garde. Il y a aussi encore beaucoup d'incertitudes sur la date de début de la saison 2023/24, si la saison à venir se termine plus tard."

Dix-huit mois après l'Euro, la Coupe du monde au Qatar sera déjà au programme. Et une fois n'est pas coutume, ce n'est pas pendant la saison estivale que se déroulera la grand messe mondiale du ballon rond, mais en hiver. Les températures caniculaires du Golfe Persique à cette époque de l'année sont évidemment à l'origine de ce boulversement du calendrier footballistique. Du coup, avec un évènement qui se déroulera donc du 21 novembre au 18 décembre, en plein coeur de la saison des championnats et de la phase de groupes des compétitions européennes, les différentes compétitions doivent se mettre en pause afin de laisser partir leurs internationaux. La semaine dernière, la Premier League a déjà annoncé qu'elle organisera une pause dans son calendrier du 13 novembre au 26 décembre 2033. Le Boxing Day, le lendemain de Noël lors duquel se déroulent de nombreux matches anglais, aura donc bien lieu selon la vieille tradition chère à la Perfide Albion du foot. Cela signifiera que les sélections nationales n'auront droit qu'à une semaine de préparation avec leurs joueurs issus du championnat anglais et que les joueurs qui disputeront la finale n'auront que 8 jours de récupération pour se remettre dans le grand bain de la Premier League.Que fera donc la Jupiler Pro League à ce moment-là ? "La Pro League a discuté d'une première proposition lors du dernier conseil d'administration avec des dates similaires à celles de la Premier League", a déclaré le porte-parole Stijn Van Bever.Pour la division 1A, on a normalement six journées qui se déroulent entre la mi-novembre et la fin décembre. Est-ce que la compétition belge commencera encore plus tôt que d'habitude en 2022 ? "Nous commençons déjà très tôt, donc nous ne commencerons certainement pas plus tôt", poursuit Stijn Van Bever. "Ce qui est sur la table, c'est plutôt un plan pour prolonger un peu la compétition au delà du début du mois de juin."Il faudra donc encore attendre un peu avant d'avoir une décision finale de la Pro League. "La proposition peut être approuvée dans les semaines à venir ou seulement après le prochain conseil d'administration qui aura lieu le 14 octobre. C'est là que les derniers détails seront peaufinés. Ce qui fait encore débat actuellement, c'est la trêve hivernale. On ne sait pas encore si on en fera pas ou sous quelle forme elle sera mise en oeuvre si on la garde. Il y a aussi encore beaucoup d'incertitudes sur la date de début de la saison 2023/24, si la saison à venir se termine plus tard."