"Les consultations ont été coordonnées par la Cellule Football de la Direction Générale Sécurité & Prévention et ont été adaptées en fonction des mesures prises lors du Conseil national de sécurité le 24 juin", a précisé le SPF Intérieur dans son communiqué. Des discussions qui ont abouti sur la réalisation de deux protocoles: un pour les matches à huis clos et un pour les matches avec un nombre limité de spectateurs. Ce dernier prévoit de diviser le stade en plusieurs zones où les mesures sanitaires seront d'application. "C'est un dossier complexe, dans lequel doit être pris en considération le bien-être des joueurs, des collaborateurs de clubs et de stades, des arbitres, et des supporters. Les protocoles ont pour objectif l'optimalisation de la sécurité dans le stade et autour, et la facilitation de la reprise des matchs de football", a conclu le SPF Intérieur. (Belga)

"Les consultations ont été coordonnées par la Cellule Football de la Direction Générale Sécurité & Prévention et ont été adaptées en fonction des mesures prises lors du Conseil national de sécurité le 24 juin", a précisé le SPF Intérieur dans son communiqué. Des discussions qui ont abouti sur la réalisation de deux protocoles: un pour les matches à huis clos et un pour les matches avec un nombre limité de spectateurs. Ce dernier prévoit de diviser le stade en plusieurs zones où les mesures sanitaires seront d'application. "C'est un dossier complexe, dans lequel doit être pris en considération le bien-être des joueurs, des collaborateurs de clubs et de stades, des arbitres, et des supporters. Les protocoles ont pour objectif l'optimalisation de la sécurité dans le stade et autour, et la facilitation de la reprise des matchs de football", a conclu le SPF Intérieur. (Belga)