L'Union belge de football a récemment mis en place un groupe de travail soucieux de la sécurité sur et autour d'un terrain de football. Le député Brecht Vermeulen travaille également sur un projet de loi visant à réformer la loi sur le football. Cette loi a vu le jour à la fin des années 90, d'une part pour lutter contre le hooliganisme encore élevé à l'époque, et d'autre part en vue du Championnat d'Europe de football qui a eu lieu en Belgique et aux Pays-Bas en 2000. La loi a entraîné une diminution du nombre d'incidents. Néanmoins, la N-VA considère qu'une adaptation de la loi est nécessaire. Le football a connu un changement majeur avec une évolution du football professionnel. A côté de cela, il y a les nouveaux rapports de force économiques qui causent également des problèmes de sécurité dans les divisions inférieures, et il y a un intérêt accru pour le football féminin et pour les jeunes. Le groupe de travail de l'Union belge, en collaboration avec la Pro League qui représente les clubs professionnels, unissent leurs forces pour défendre les intérêts du football. "Nous voulons contribuer à la loi sur le football afin d'obtenir le soutien des clubs", a déclaré Koen De Brabander, le CEO de l'Union belge. "C'est pourquoi nous sommes en contact étroit avec Vermeulen et nous lui faisons des recommandations sur la façon dont les choses peuvent être améliorées. Cette réunion était déjà très intéressante." Fin septembre, Vermeulen a présenté un projet de loi à la commission parlementaire des affaires intérieures. La Pro League a alors regretté que l'on n'ait pas tenu compte de ses recommandations. (Belga)

L'Union belge de football a récemment mis en place un groupe de travail soucieux de la sécurité sur et autour d'un terrain de football. Le député Brecht Vermeulen travaille également sur un projet de loi visant à réformer la loi sur le football. Cette loi a vu le jour à la fin des années 90, d'une part pour lutter contre le hooliganisme encore élevé à l'époque, et d'autre part en vue du Championnat d'Europe de football qui a eu lieu en Belgique et aux Pays-Bas en 2000. La loi a entraîné une diminution du nombre d'incidents. Néanmoins, la N-VA considère qu'une adaptation de la loi est nécessaire. Le football a connu un changement majeur avec une évolution du football professionnel. A côté de cela, il y a les nouveaux rapports de force économiques qui causent également des problèmes de sécurité dans les divisions inférieures, et il y a un intérêt accru pour le football féminin et pour les jeunes. Le groupe de travail de l'Union belge, en collaboration avec la Pro League qui représente les clubs professionnels, unissent leurs forces pour défendre les intérêts du football. "Nous voulons contribuer à la loi sur le football afin d'obtenir le soutien des clubs", a déclaré Koen De Brabander, le CEO de l'Union belge. "C'est pourquoi nous sommes en contact étroit avec Vermeulen et nous lui faisons des recommandations sur la façon dont les choses peuvent être améliorées. Cette réunion était déjà très intéressante." Fin septembre, Vermeulen a présenté un projet de loi à la commission parlementaire des affaires intérieures. La Pro League a alors regretté que l'on n'ait pas tenu compte de ses recommandations. (Belga)