La Pro League a insisté mardi "sur la mise en place de mesures visant à garantir la qualité des terrains, sur la base de critères écologiques, économiques et sportifs".

Ce dispositif prendra en compte des critères sur les systèmes de chauffage, le contrôle et le suivi de l'entretien des terrains, prévoit l'instance dirigeante du football professionnel en Belgique.

"En ce qui concerne les sanctions éventuelles à la suite des matchs reportés de ce week-end, comme le stipule le règlement interne, le management a demandé des rapports détaillés aux clubs concernés, en plus des rapports du match delegate et des déclarations d'un expert indépendant désigné le 14 février. C'est sur la base de ces éléments que le management jugera si une négligence a été commise et si des sanctions financières doivent être imposées", peut-on lire aussi dans le communiqué.

De nombreuses rencontres ont en effet été reportées durant une semaine où la Belgique a connu des températures descendant sous le degré zéro, en raison de la mauvaise qualité des terrains de l'élite.

Ainsi Waasland-Beveren/Eupen et Ostende/Genk, prévus samedi, ont été reportés à mercredi. Charleroi a aussi vu son match reporté dimanche contre le Club de Bruges. Une date doit encore être trouvée.

En 1B Pro League, le match entre Seraing et le RWDM avait été reporté raison des prévisions météorologiques alors que le duel entre le Lierse et Deinze avait dû être décalé du samedi au dimanche.

"Le football professionnel belge ne peut plus se permettre que des éléments essentiels tels que l'état des terrains nuisent à l'image de notre football", a conclu la Pro League.

La Pro League a insisté mardi "sur la mise en place de mesures visant à garantir la qualité des terrains, sur la base de critères écologiques, économiques et sportifs". Ce dispositif prendra en compte des critères sur les systèmes de chauffage, le contrôle et le suivi de l'entretien des terrains, prévoit l'instance dirigeante du football professionnel en Belgique. "En ce qui concerne les sanctions éventuelles à la suite des matchs reportés de ce week-end, comme le stipule le règlement interne, le management a demandé des rapports détaillés aux clubs concernés, en plus des rapports du match delegate et des déclarations d'un expert indépendant désigné le 14 février. C'est sur la base de ces éléments que le management jugera si une négligence a été commise et si des sanctions financières doivent être imposées", peut-on lire aussi dans le communiqué. De nombreuses rencontres ont en effet été reportées durant une semaine où la Belgique a connu des températures descendant sous le degré zéro, en raison de la mauvaise qualité des terrains de l'élite. Ainsi Waasland-Beveren/Eupen et Ostende/Genk, prévus samedi, ont été reportés à mercredi. Charleroi a aussi vu son match reporté dimanche contre le Club de Bruges. Une date doit encore être trouvée. En 1B Pro League, le match entre Seraing et le RWDM avait été reporté raison des prévisions météorologiques alors que le duel entre le Lierse et Deinze avait dû être décalé du samedi au dimanche. "Le football professionnel belge ne peut plus se permettre que des éléments essentiels tels que l'état des terrains nuisent à l'image de notre football", a conclu la Pro League.