À la suite du remaniement du calendrier cycliste en raison de la pandémie de coronavirus, la Primus Classic aura lieu le même jour que l'avant-dernière étape du Tour de France, le contre-la-montre individuel entre Lure et La Planche des Belles Filles, ce qui a poussé les organisateurs à renoncer à l'édition 2020 de l'épreuve, remportée l'an dernier par Edward Theuns. "La diffusion du contre-la-montre décisif du Tour va attirer l'attention de tout le milieu du vélo", déclare l'ancien coureur Peter Van Petegem, organisateur de la Primus Classic. "Une diffusion télé en direct, essentielle pour notre sponsor, ne sera dès lors pas possible. La crise du coronavirus avait déjà perturbé nos plans pour fêter les dix ans de la Primus Classic, ce sont maintenant nos plans sportifs qui sont perturbés. Nous reviendrons l'an prochain pour une édition du jubilé". (Belga)

À la suite du remaniement du calendrier cycliste en raison de la pandémie de coronavirus, la Primus Classic aura lieu le même jour que l'avant-dernière étape du Tour de France, le contre-la-montre individuel entre Lure et La Planche des Belles Filles, ce qui a poussé les organisateurs à renoncer à l'édition 2020 de l'épreuve, remportée l'an dernier par Edward Theuns. "La diffusion du contre-la-montre décisif du Tour va attirer l'attention de tout le milieu du vélo", déclare l'ancien coureur Peter Van Petegem, organisateur de la Primus Classic. "Une diffusion télé en direct, essentielle pour notre sponsor, ne sera dès lors pas possible. La crise du coronavirus avait déjà perturbé nos plans pour fêter les dix ans de la Primus Classic, ce sont maintenant nos plans sportifs qui sont perturbés. Nous reviendrons l'an prochain pour une édition du jubilé". (Belga)