"Tous les clubs ont conclu à l'unanimité qu'il ne convenait pas que les instances européennes de football élaborent des plans qui modifieraient les structures, le calendrier et la compétitivité du football domestique", a écrit l'instance dans un communiqué, indiquant que les clubs resteraient unis "pour protéger la Premier League". "En Angleterre, le football joue un rôle important dans notre culture et notre vie quotidienne. Des millions de fans assistent à des matches à travers le pays, avec des allégeances et des rivalités locales souvent transmises de génération en génération. Nous avons une fabuleuse association entre un football de qualité et des supporters engagés. Nous la défendrons vigoureusement", a écrit la Premier League. "Nous allons maintenant travailler avec la Fédération anglaise et d'autres ligues pour faire en sorte que les instances européennes de football comprennent (...) leur obligation de préserver la santé et la durabilité des ligues", a conclu l'élite anglaise. La Premier League rejoint ainsi plusieurs grands championnats européens, réunis à Lisbonne vendredi, dans leur opposition à une réforme de la C1. Selon différents médias européens, le projet privilégié serait de disputer, à compter de la saison 2024, la phase de poules sous la forme de quatre groupes de huit équipes. Cette nouvelle C1 se rapprocherait d'une ligue fermée, les six premiers de chaque poule étant directement qualifiés pour l'édition suivante, indépendamment de leur classement en championnat. Selon le Times vendredi, ce dernier point serait l'un des principaux griefs de la Premier League, qui voit dans sa propre course à la C1 (quatre premières places) l'un de ses principaux attraits. (Belga)

"Tous les clubs ont conclu à l'unanimité qu'il ne convenait pas que les instances européennes de football élaborent des plans qui modifieraient les structures, le calendrier et la compétitivité du football domestique", a écrit l'instance dans un communiqué, indiquant que les clubs resteraient unis "pour protéger la Premier League". "En Angleterre, le football joue un rôle important dans notre culture et notre vie quotidienne. Des millions de fans assistent à des matches à travers le pays, avec des allégeances et des rivalités locales souvent transmises de génération en génération. Nous avons une fabuleuse association entre un football de qualité et des supporters engagés. Nous la défendrons vigoureusement", a écrit la Premier League. "Nous allons maintenant travailler avec la Fédération anglaise et d'autres ligues pour faire en sorte que les instances européennes de football comprennent (...) leur obligation de préserver la santé et la durabilité des ligues", a conclu l'élite anglaise. La Premier League rejoint ainsi plusieurs grands championnats européens, réunis à Lisbonne vendredi, dans leur opposition à une réforme de la C1. Selon différents médias européens, le projet privilégié serait de disputer, à compter de la saison 2024, la phase de poules sous la forme de quatre groupes de huit équipes. Cette nouvelle C1 se rapprocherait d'une ligue fermée, les six premiers de chaque poule étant directement qualifiés pour l'édition suivante, indépendamment de leur classement en championnat. Selon le Times vendredi, ce dernier point serait l'un des principaux griefs de la Premier League, qui voit dans sa propre course à la C1 (quatre premières places) l'un de ses principaux attraits. (Belga)