Cette décision a été motivée par la crainte d'incidents entre les supporters carolos et le président. Ce dernier, qui craint le courroux de certains supporters, a obtenu d'être escorté par la police pour lui permettre de rejoindre le stade sans problème.

La police a autorisé l'envahissement de la pelouse après le match, comme le veut la tradition, afin que les supporters puissent fêter leurs joueurs. Dans ces conditions les forces de l'ordre ne pouvaient plus assurer la sécurité de M. Bayat si celui-ci montait également sur la pelouse.

L'ordonnance de la police, empêchant Abbas Bayat d'accès à la pelouse est donc avant tout destinée à protéger le patron du Sporting carolo.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Cette décision a été motivée par la crainte d'incidents entre les supporters carolos et le président. Ce dernier, qui craint le courroux de certains supporters, a obtenu d'être escorté par la police pour lui permettre de rejoindre le stade sans problème. La police a autorisé l'envahissement de la pelouse après le match, comme le veut la tradition, afin que les supporters puissent fêter leurs joueurs. Dans ces conditions les forces de l'ordre ne pouvaient plus assurer la sécurité de M. Bayat si celui-ci montait également sur la pelouse. L'ordonnance de la police, empêchant Abbas Bayat d'accès à la pelouse est donc avant tout destinée à protéger le patron du Sporting carolo. Sportfootmagazine.be, avec Belga