"Cette victoire est très importante pour moi, on est sur le Tour de France. Pour un coureur, c'est quelque chose d'exceptionnel. À mon avis, c'est la plus belle victoire de ma carrière", déclare Alexey Lutsenko. "On avait parlé dans le bus de cette étape. Alexandre Vinokourov (le patron de l'équipe Astana, ndlr) nous avait dit qu'il fallait tenter quelque chose aujourd'hui. Le plan a parfaitement fonctionné. Je me suis retrouvé dans l'échappée. Il y avait beaucoup de coureurs forts. On a vite pris quatre minutes. Je connaissais très bien le col de la Lusette. Je savais qu'à 80% de la montée, c'était le passage le plus raide. C'est là que j'ai tout donné. Dans les derniers kilomètres, j'étais convaincu que j'allais y arriver. Quand j'ai entendu que Jesus Herrada était à 25 secondes, j'ai eu un moment de peur. Mais je me suis vite persuadé que j'allais le faire", ajoute Lutsenko, second coureur kazakh vainqueur d'étape sur le Tour après son patron Alexandre Vinokourov, qui en a gagné quatre entre 2003 et 2010. (Belga)

"Cette victoire est très importante pour moi, on est sur le Tour de France. Pour un coureur, c'est quelque chose d'exceptionnel. À mon avis, c'est la plus belle victoire de ma carrière", déclare Alexey Lutsenko. "On avait parlé dans le bus de cette étape. Alexandre Vinokourov (le patron de l'équipe Astana, ndlr) nous avait dit qu'il fallait tenter quelque chose aujourd'hui. Le plan a parfaitement fonctionné. Je me suis retrouvé dans l'échappée. Il y avait beaucoup de coureurs forts. On a vite pris quatre minutes. Je connaissais très bien le col de la Lusette. Je savais qu'à 80% de la montée, c'était le passage le plus raide. C'est là que j'ai tout donné. Dans les derniers kilomètres, j'étais convaincu que j'allais y arriver. Quand j'ai entendu que Jesus Herrada était à 25 secondes, j'ai eu un moment de peur. Mais je me suis vite persuadé que j'allais le faire", ajoute Lutsenko, second coureur kazakh vainqueur d'étape sur le Tour après son patron Alexandre Vinokourov, qui en a gagné quatre entre 2003 et 2010. (Belga)