La magistrate Ana Paula Vieira de Moraes, du tribunal de Sao Paulo chargé des affaires de violence contre les femmes, "a accepté la recommandation du parquet", émise jeudi pour manque de preuve. Elle a "demandé le classement de l'affaire", a poursuivi cette porte-parole. (Belga)