Les Irlandais n'avaient jamais battu les All Blacks, depuis 1905. Ils ont donc attendu 111 ans et ce 29e duel pour l'emporter grâce aux essais de Murphy (10), Stander (17), Murray (34), Zebo (48), et Henshaw (76). Ils stoppent ainsi l'incroyable série des All Blacks - 18 victoires consécutives sur la scène internationale, un record établi contre l'Australie il y a deux semaines. Il faut remonter au 8 août 2015 et un match contre les Australiens pour retrouver trace d'une défaite des Néo-Zélandais, dans une dernière rencontre sans enjeu du Rugby Championship, déjà acquis aux All Blacks. Les quatre essais des hommes de Steve Hansen, signés Moala (4e), Perenara (52e), B. Smith (56e) et Barrett (64) n'ont pas suffi à battre des Irlandais courageux et déterminés. Il faut dire que le sélectionneur avait dû recomposer son pack après une série de blessures et de forfait chez les titulaires habituels comme Sam Whitelock et Brodie Retallick, blessés. (Belga)

Les Irlandais n'avaient jamais battu les All Blacks, depuis 1905. Ils ont donc attendu 111 ans et ce 29e duel pour l'emporter grâce aux essais de Murphy (10), Stander (17), Murray (34), Zebo (48), et Henshaw (76). Ils stoppent ainsi l'incroyable série des All Blacks - 18 victoires consécutives sur la scène internationale, un record établi contre l'Australie il y a deux semaines. Il faut remonter au 8 août 2015 et un match contre les Australiens pour retrouver trace d'une défaite des Néo-Zélandais, dans une dernière rencontre sans enjeu du Rugby Championship, déjà acquis aux All Blacks. Les quatre essais des hommes de Steve Hansen, signés Moala (4e), Perenara (52e), B. Smith (56e) et Barrett (64) n'ont pas suffi à battre des Irlandais courageux et déterminés. Il faut dire que le sélectionneur avait dû recomposer son pack après une série de blessures et de forfait chez les titulaires habituels comme Sam Whitelock et Brodie Retallick, blessés. (Belga)