"Depuis 2012, nous communiquons en ligne sur les Diables Rouges. Nous sommes sur Facebook et Twitter. Cela leur rapporte, pas à nous. Aujourd'hui, nous avons notre propre canal de communication online", a expliqué Bob Madou. "C'est notre auto. Si, demain, nous souhaitons des sièges en cuir et qu'un partenaire est d'accord de les financer, cela pourra se faire."

Dans un premier temps, cette app se veut informative. On y trouvera des tweets, des informations du site et des vidéos via YouTube. Le calendrier des rencontres et des entraînements des Diables Rouges sera mis à jour et pourra être ajouté à son propre agenda. Dans la rubrique 'Match Center', on trouvera pendant les matches des Diables Rouges des informations sur les rencontres. Sur '1895 Fan Guide', les supporters découvriront en un coup d'oeil des informations pratiques en vue des matches."

"En outre, l'application est unique en termes 'd'engagement du fan'. Via 'Devil Snaps', nous créerons un contenu exclusif (photos ou vidéos) temporairement disponible, comme par exemple une photo de la feuille de match. Si vous êtes un supporter qui veux vraiment suivre les Diables Rouges, vous devez avoir cette application."

"En deux ans et demi environ, nous avons enregistré un demi-million de téléchargements via l'App Best of Belgian Football. C'est également notre objectif avec cette nouvelle app. Mais nous n'y arriverons pas dès demain", poursuit Bob Madou. "La valeur commerciale de l'application dépendra bien sûr du nombre d'utilisateurs. Pendant la Coupe du monde au Brésil, nous avons remarqué que l'intérêt de notre communication est multiplié par quatorze lors d'une phase finale d'un grand tournoi."

"Commercialement, nous sommes en Belgique quasiment à notre plafond", explique Benjamin Goeders, responsable marketing et sponsoring de l'URBSFA. "Cette application offre la possibilité de présenter des produits sur la splash page (la page qui s'affiche avant l'apparition de la page principale de l'application) et dans la section Spotlight. Evidemment, il doit toujours y avoir un lien direct avec les Diables Rouges."

Développée par la firme EASI, l'application est disponible en néerlandais, français et anglais. Elle est téléchargeable via le site http://app.belgianreddevils.be. Elle est également disponible en versions Android et iOS.

Jeudi, Marc Wilmots dévoilera sa sélection pour l'Euro. Les Diables figurent dans le groupe E en compagnie de l'Italie (13 juin à Lyon), de l'Irlande (18 juin à Bordeaux) et la Suède (22 juin à Nice).

"Depuis 2012, nous communiquons en ligne sur les Diables Rouges. Nous sommes sur Facebook et Twitter. Cela leur rapporte, pas à nous. Aujourd'hui, nous avons notre propre canal de communication online", a expliqué Bob Madou. "C'est notre auto. Si, demain, nous souhaitons des sièges en cuir et qu'un partenaire est d'accord de les financer, cela pourra se faire." Dans un premier temps, cette app se veut informative. On y trouvera des tweets, des informations du site et des vidéos via YouTube. Le calendrier des rencontres et des entraînements des Diables Rouges sera mis à jour et pourra être ajouté à son propre agenda. Dans la rubrique 'Match Center', on trouvera pendant les matches des Diables Rouges des informations sur les rencontres. Sur '1895 Fan Guide', les supporters découvriront en un coup d'oeil des informations pratiques en vue des matches." "En outre, l'application est unique en termes 'd'engagement du fan'. Via 'Devil Snaps', nous créerons un contenu exclusif (photos ou vidéos) temporairement disponible, comme par exemple une photo de la feuille de match. Si vous êtes un supporter qui veux vraiment suivre les Diables Rouges, vous devez avoir cette application." "En deux ans et demi environ, nous avons enregistré un demi-million de téléchargements via l'App Best of Belgian Football. C'est également notre objectif avec cette nouvelle app. Mais nous n'y arriverons pas dès demain", poursuit Bob Madou. "La valeur commerciale de l'application dépendra bien sûr du nombre d'utilisateurs. Pendant la Coupe du monde au Brésil, nous avons remarqué que l'intérêt de notre communication est multiplié par quatorze lors d'une phase finale d'un grand tournoi." "Commercialement, nous sommes en Belgique quasiment à notre plafond", explique Benjamin Goeders, responsable marketing et sponsoring de l'URBSFA. "Cette application offre la possibilité de présenter des produits sur la splash page (la page qui s'affiche avant l'apparition de la page principale de l'application) et dans la section Spotlight. Evidemment, il doit toujours y avoir un lien direct avec les Diables Rouges." Développée par la firme EASI, l'application est disponible en néerlandais, français et anglais. Elle est téléchargeable via le site http://app.belgianreddevils.be. Elle est également disponible en versions Android et iOS. Jeudi, Marc Wilmots dévoilera sa sélection pour l'Euro. Les Diables figurent dans le groupe E en compagnie de l'Italie (13 juin à Lyon), de l'Irlande (18 juin à Bordeaux) et la Suède (22 juin à Nice).