La coureuse néerlandaise, qui avait remporté la première édition de la course en 2019, a pris quelques mètres d'avance dans la montée finale du Nokereberg pour s'imposer devant la championne de Belgique Lotte Kopecky (SD Work) et l'Italienne Marta Bastianelli (UAE Team ADQ). Shary Bossuyt, 2e Belge, s'est classée à la 10e place. Wiebes a succédé à sa compatriote Amy Pieters qui s'était imposée à Nokere en 2021. L'édition 2020 de la course avait été annulée en raison de la crise sanitaire. "C'est très spécial de gagner la Nokere Koerse pour la deuxième fois", a indiqué Lorena Wiebes. "Il fallait un peu de chance. J'étais très concentrée sur la roue de Lotte Kopecky. Je suis très en forme actuellement, Nokere est ma troisième victoire en quelques jours, avec mes succès au GP Oetingen et au Tour de Drenthe. J'ai lancé mon sprint de loin dans la Nokereberg, comme je l'avais fait en 2019. L'option a été la bonne pour la gagne. Je suis très heureuse de la décision des organisateurs de la course de proposer la même grille de prix aux dames et aux hommes. Pour moi, c'est très symbolique pour le futur." Lotte Kopecky a, pour sa part, reconnu sa défaite face à plus forte partie. "Wiebes était tout simplement la plus forte mercredi à Nokere", a souligné la championne de Belgique. "Quand Wiebes a lancé son sprint sur la gauche, ce fut comme une explosion. Il n'y avait rien à faire contre elle. Mes prochains rendez-vous sont Bredene-La Panne et Gand-Wevelgem." (Belga)

La coureuse néerlandaise, qui avait remporté la première édition de la course en 2019, a pris quelques mètres d'avance dans la montée finale du Nokereberg pour s'imposer devant la championne de Belgique Lotte Kopecky (SD Work) et l'Italienne Marta Bastianelli (UAE Team ADQ). Shary Bossuyt, 2e Belge, s'est classée à la 10e place. Wiebes a succédé à sa compatriote Amy Pieters qui s'était imposée à Nokere en 2021. L'édition 2020 de la course avait été annulée en raison de la crise sanitaire. "C'est très spécial de gagner la Nokere Koerse pour la deuxième fois", a indiqué Lorena Wiebes. "Il fallait un peu de chance. J'étais très concentrée sur la roue de Lotte Kopecky. Je suis très en forme actuellement, Nokere est ma troisième victoire en quelques jours, avec mes succès au GP Oetingen et au Tour de Drenthe. J'ai lancé mon sprint de loin dans la Nokereberg, comme je l'avais fait en 2019. L'option a été la bonne pour la gagne. Je suis très heureuse de la décision des organisateurs de la course de proposer la même grille de prix aux dames et aux hommes. Pour moi, c'est très symbolique pour le futur." Lotte Kopecky a, pour sa part, reconnu sa défaite face à plus forte partie. "Wiebes était tout simplement la plus forte mercredi à Nokere", a souligné la championne de Belgique. "Quand Wiebes a lancé son sprint sur la gauche, ce fut comme une explosion. Il n'y avait rien à faire contre elle. Mes prochains rendez-vous sont Bredene-La Panne et Gand-Wevelgem." (Belga)