L'Australienne de 23 ans, lauréate de son premier titre de Grand Chelem en simple de sa carrière en 2019 à Roland Garros, a été crucifiée par les puissants services de son adversaire. "C'est Jen qui a contrôlé le match, elle a fait preuve d'agressivité et s'est installée au centre du court, il faut reconnaître sa supériorité", a déclaré Barty. Brady, issue des qualifications, a signé la victoire la plus retentissante de sa jeune carrière. Elle n'avait jamais battue une joueuse du top 10 mondial en sept précédentes tentatives. "Je suis très heureuse d'avoir décroché cette victoire. C'est un peu surréaliste, je suis super contente et je suis encore sous le choc, mais j'ai vraiment bien joué aujourd'hui", a souligné Brady. Brady tentera à 24 ans de décrocher son billet pour sa première demi-finale d'un tournoi WTA face à la Tchèque Petra Kvitova (WTA 7), qui a battu la Russe Liudmilla Samsonova (WTA 129) 6-3, 6-2. (Belga)

L'Australienne de 23 ans, lauréate de son premier titre de Grand Chelem en simple de sa carrière en 2019 à Roland Garros, a été crucifiée par les puissants services de son adversaire. "C'est Jen qui a contrôlé le match, elle a fait preuve d'agressivité et s'est installée au centre du court, il faut reconnaître sa supériorité", a déclaré Barty. Brady, issue des qualifications, a signé la victoire la plus retentissante de sa jeune carrière. Elle n'avait jamais battue une joueuse du top 10 mondial en sept précédentes tentatives. "Je suis très heureuse d'avoir décroché cette victoire. C'est un peu surréaliste, je suis super contente et je suis encore sous le choc, mais j'ai vraiment bien joué aujourd'hui", a souligné Brady. Brady tentera à 24 ans de décrocher son billet pour sa première demi-finale d'un tournoi WTA face à la Tchèque Petra Kvitova (WTA 7), qui a battu la Russe Liudmilla Samsonova (WTA 129) 6-3, 6-2. (Belga)