Lors de cette réunion, Valérie Glatigny avait insisté sur deux points particuliers : la nécessité de prendre en considération l'évolution de l'épidémie et d'une reprise graduelle - à ce titre, les dates de reprise ne sont en aucun cas définitives - et la reprise des activités sportives sans aucune restriction pour les moins de 12 ans doit être envisagée avec précaution. Au niveau francophone, la Ministre a mis en place un groupe de travail qui associe des experts scientifiques et les spécialistes de l'administration. Elle a aussi tenu deux réunions avec les fédérations sportives. Durant la première réunion (en présence d'Erika Vlieghe et Marius Gilbert), les fédérations ont pu mettre en lumière la diversité des composantes du mouvement sportif et les questions pratiques spécifiques dans chaque discipline. La Ministre a alors demandé à chacune des fédérations d'établir son propre projet de plan de déconfinement - étant donné que chaque discipline possède ses spécificités - en tenant compte du cadre global et des différentes phases telles que développées par le Conseil national de sécurité. Ces projets de plans de reprise ont été transmis au CNS et aux experts et seront maintenant analysés. La priorité demeure toujours de limiter la propagation du virus et les plans seront mis en place en tenant compte de celle-ci. (Belga)

Lors de cette réunion, Valérie Glatigny avait insisté sur deux points particuliers : la nécessité de prendre en considération l'évolution de l'épidémie et d'une reprise graduelle - à ce titre, les dates de reprise ne sont en aucun cas définitives - et la reprise des activités sportives sans aucune restriction pour les moins de 12 ans doit être envisagée avec précaution. Au niveau francophone, la Ministre a mis en place un groupe de travail qui associe des experts scientifiques et les spécialistes de l'administration. Elle a aussi tenu deux réunions avec les fédérations sportives. Durant la première réunion (en présence d'Erika Vlieghe et Marius Gilbert), les fédérations ont pu mettre en lumière la diversité des composantes du mouvement sportif et les questions pratiques spécifiques dans chaque discipline. La Ministre a alors demandé à chacune des fédérations d'établir son propre projet de plan de déconfinement - étant donné que chaque discipline possède ses spécificités - en tenant compte du cadre global et des différentes phases telles que développées par le Conseil national de sécurité. Ces projets de plans de reprise ont été transmis au CNS et aux experts et seront maintenant analysés. La priorité demeure toujours de limiter la propagation du virus et les plans seront mis en place en tenant compte de celle-ci. (Belga)