Selon HLN, qui a analysé un reportage de la VRT sur les matelas individuels dont disposeront les Diables Rouges en Russie, Leander Dendoncker, Christian Kabasele, Adnan Januzaj, Jordan Lukaku et Matz Sels n'iraient pas au Mondial. "Il n'y a rien à expliquer car c'est tout simplement faux. Cela n'a pas affecté le groupe car il y a des histoires comme ça partout. Je suis toutefois déçu, cela a eu des répercussions sur des gens qui méritent la vérité. Un simple coup de téléphone à notre porte-parole aurait permis d'éviter tout ça", a dit le technicien catalan. Martinez a ensuite abordé l'état physique de ses troupes. "Thomas Vermaelen est sur le bon chemin. Nous prendrons une décision le 4 juin", a expliqué le T1, ajoutant que seul Witsel n'était pas disponible pour le duel contre les champions d'Europe samedi au stade Roi Baudouin. "C'est une période de tests très importante pour nous, surtout contre un adversaire aussi redoutable et polyvalent que le Portugal. C'est exactement ce dont le groupe avait besoin avant la Russie." Comme Martinez l'a toujours affirmé, le match de samedi dessinera les contours définitifs de la liste qu'il devra envoyer pour le 4 juin à la FIFA. "Il me reste 10% d'incertitudes. Les prochains jours et le duel contre le Portugal seront cruciaux, tout comme les ultimes informations médicales." Une certitude pour cette rencontre face au Portugal, Martinez optera pour un dispositif à trois défenseurs centraux et effectuera six changements. L'Espagnol de 44 ans pourrait, contre l'Égypte (6 juin) et le Costa Rica (11 juin), changer de tactique. "Il faut pouvoir être flexible et ne pas rester dans un seul système", a-t-il affirmé. Les Diables débuteront le Mondial le 18 juin contre le Panama. Ils défieront ensuite la Tunisie (23 juin) et l'Angleterre (28 juin). (Belga)

Selon HLN, qui a analysé un reportage de la VRT sur les matelas individuels dont disposeront les Diables Rouges en Russie, Leander Dendoncker, Christian Kabasele, Adnan Januzaj, Jordan Lukaku et Matz Sels n'iraient pas au Mondial. "Il n'y a rien à expliquer car c'est tout simplement faux. Cela n'a pas affecté le groupe car il y a des histoires comme ça partout. Je suis toutefois déçu, cela a eu des répercussions sur des gens qui méritent la vérité. Un simple coup de téléphone à notre porte-parole aurait permis d'éviter tout ça", a dit le technicien catalan. Martinez a ensuite abordé l'état physique de ses troupes. "Thomas Vermaelen est sur le bon chemin. Nous prendrons une décision le 4 juin", a expliqué le T1, ajoutant que seul Witsel n'était pas disponible pour le duel contre les champions d'Europe samedi au stade Roi Baudouin. "C'est une période de tests très importante pour nous, surtout contre un adversaire aussi redoutable et polyvalent que le Portugal. C'est exactement ce dont le groupe avait besoin avant la Russie." Comme Martinez l'a toujours affirmé, le match de samedi dessinera les contours définitifs de la liste qu'il devra envoyer pour le 4 juin à la FIFA. "Il me reste 10% d'incertitudes. Les prochains jours et le duel contre le Portugal seront cruciaux, tout comme les ultimes informations médicales." Une certitude pour cette rencontre face au Portugal, Martinez optera pour un dispositif à trois défenseurs centraux et effectuera six changements. L'Espagnol de 44 ans pourrait, contre l'Égypte (6 juin) et le Costa Rica (11 juin), changer de tactique. "Il faut pouvoir être flexible et ne pas rester dans un seul système", a-t-il affirmé. Les Diables débuteront le Mondial le 18 juin contre le Panama. Ils défieront ensuite la Tunisie (23 juin) et l'Angleterre (28 juin). (Belga)