Jérémy Perbet devrait devenir en fin de saison le tout premier Français à remporter le classement des buteurs de notre championnat. Il comptabilise 20 goals, 7 de plus que Jelle Vossen et 8 de plus que Guillaume Gillet - qui joueront tous les deux plus de matches que lui, via les play-offs 1, du moins si Genk y participe.

Cela dérange-t-il la Ligue Pro ? Ne préférerait-elle pas voir au palmarès un attaquant belge jouant dans un grand club ? On peut se poser la question après la nouvelle polémique de ce week-end. On a enlevé au joueur de Mons le troisième goal qu'il a inscrit contre le Beerschot, sous prétexte que le ballon avait été dévié par un défenseur anversois avant d'entrer dans la cage.

C'est la quatrième fois que cela lui arrive cette saison, il avait déjà connu ce problème après avoir marqué contre Saint-Trond (deux fois) et Louvain.

On peut discuter ces décisions et accepter le raisonnement de la Ligue Pro, qui estime que pour accorder un but à un joueur, il faut qu'il soit le dernier à toucher le ballon avant son entrée dans le goal. Mais alors, il faudrait être cohérent et appliquer cette règle chaque semaine, et pas seulement quand c'est un attaquant d'un petit club qui est concerné.

Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine

Jérémy Perbet devrait devenir en fin de saison le tout premier Français à remporter le classement des buteurs de notre championnat. Il comptabilise 20 goals, 7 de plus que Jelle Vossen et 8 de plus que Guillaume Gillet - qui joueront tous les deux plus de matches que lui, via les play-offs 1, du moins si Genk y participe. Cela dérange-t-il la Ligue Pro ? Ne préférerait-elle pas voir au palmarès un attaquant belge jouant dans un grand club ? On peut se poser la question après la nouvelle polémique de ce week-end. On a enlevé au joueur de Mons le troisième goal qu'il a inscrit contre le Beerschot, sous prétexte que le ballon avait été dévié par un défenseur anversois avant d'entrer dans la cage. C'est la quatrième fois que cela lui arrive cette saison, il avait déjà connu ce problème après avoir marqué contre Saint-Trond (deux fois) et Louvain. On peut discuter ces décisions et accepter le raisonnement de la Ligue Pro, qui estime que pour accorder un but à un joueur, il faut qu'il soit le dernier à toucher le ballon avant son entrée dans le goal. Mais alors, il faudrait être cohérent et appliquer cette règle chaque semaine, et pas seulement quand c'est un attaquant d'un petit club qui est concerné. Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine