Dans une lettre adressée au ministre de la Santé Roberto Speranza et à celle de l'Intérieur Luciana Lamorgese, le président de la Lega Serie A Paolo Dal Pino demande à ce que les rencontres prévues dans les territoires considérés à risque ne soient pas suspendues mais puissent se tenir à huis clos, rapporte l'agence ANSA. La Lega Serie A justifie cette demande par le "calendrier déjà saturé" et la nécessite que les compétitions se terminent "pour le 24 mai en raison du début du Championnat d'Europe de football". Cette demande concerne également le match de l'Europa League de jeudi entre l'Inter et Ludogorets. Cette demande a été introduite également par le président de la Fédération Gabriele Gravina. "Nous attendons un signal positif, mais nous nous dirigeons vers le huis clos", a expliqué le patron de la FIGC en conférence de presse, ajoutant qu'un "décret ministériel qui règlemente tout cela" devrait arriver "d'ici peu". Le sport italien a été frappé de plein fouet par l'expansion du Coronavirus détecté dans le Nord du pays. Quatre régions, la Lombardie, la Vénétie et le Piémont, ont suspendu toutes leurs manifestations sportives. Quatre matchs de Serie A ont ainsi été reportés dimanche passé: Atalanta-Sassuolo, Inter-Sampdoria, Vérone-Cagliari et Torino-Parme. Lundi après-midi, le bilan faisait état de plus de 200 cas de contaminations et 6 décès. (Belga)

Dans une lettre adressée au ministre de la Santé Roberto Speranza et à celle de l'Intérieur Luciana Lamorgese, le président de la Lega Serie A Paolo Dal Pino demande à ce que les rencontres prévues dans les territoires considérés à risque ne soient pas suspendues mais puissent se tenir à huis clos, rapporte l'agence ANSA. La Lega Serie A justifie cette demande par le "calendrier déjà saturé" et la nécessite que les compétitions se terminent "pour le 24 mai en raison du début du Championnat d'Europe de football". Cette demande concerne également le match de l'Europa League de jeudi entre l'Inter et Ludogorets. Cette demande a été introduite également par le président de la Fédération Gabriele Gravina. "Nous attendons un signal positif, mais nous nous dirigeons vers le huis clos", a expliqué le patron de la FIGC en conférence de presse, ajoutant qu'un "décret ministériel qui règlemente tout cela" devrait arriver "d'ici peu". Le sport italien a été frappé de plein fouet par l'expansion du Coronavirus détecté dans le Nord du pays. Quatre régions, la Lombardie, la Vénétie et le Piémont, ont suspendu toutes leurs manifestations sportives. Quatre matchs de Serie A ont ainsi été reportés dimanche passé: Atalanta-Sassuolo, Inter-Sampdoria, Vérone-Cagliari et Torino-Parme. Lundi après-midi, le bilan faisait état de plus de 200 cas de contaminations et 6 décès. (Belga)