Dans un communiqué, la Liga explique que les pratiques des deux clubs "altèrent l'écosystème et la durabilité du football, nuisent à tous les clubs et ligues européens et ne servent qu'à gonfler artificiellement le marché, l'argent n'étant pas généré par le football lui-même." La Liga ajoute qu'elle a fait appel à des cabinets d'avocats en France et en Suisse dans le but d'engager "au plus vite" des actions administratives et judiciaires devant les instances françaises compétentes et devant l'Union européenne. Enfin, la Liga affirme "étudier différentes options" en raison des possibles conflits d'intérêts de Nasser Al-Khelaïfi qui est à la fois président du PSG, responsable de BeIN Sports, propriété du Qatar, dirigeant de l'Association européenne des clubs et membre du comité exécutif de l'UEFA. Javier Tebas, président de la Liga, très critique envers les clubs soutenus par des Etats, à savoir le Qatar pour le PSG et les Emirats arabes unis pour Manchester City, avait annoncé son intention de porter plainte contre le PSG après la prolongation du contrat de Kylian Mbappé, que convoitait le Real Madrid. Il avait notamment réagi après le rapport de la Direction nationale de contrôle des finances du football français, selon lequel le PSG aurait enregistré une perte de 225 millions d'euros pour la saison 2021-2022. "Avec ces pertes et une masse salariale de 600 millions d'euros, plus que Madrid, que le Barça, renouveler Mbappé, c'est impossible, s'il n'y a pas de tromperie dans le sponsoring ou des apports en capital supérieurs à ce que l'UEFA a établi", avait-il affirmé fin mai. (Belga)

Dans un communiqué, la Liga explique que les pratiques des deux clubs "altèrent l'écosystème et la durabilité du football, nuisent à tous les clubs et ligues européens et ne servent qu'à gonfler artificiellement le marché, l'argent n'étant pas généré par le football lui-même." La Liga ajoute qu'elle a fait appel à des cabinets d'avocats en France et en Suisse dans le but d'engager "au plus vite" des actions administratives et judiciaires devant les instances françaises compétentes et devant l'Union européenne. Enfin, la Liga affirme "étudier différentes options" en raison des possibles conflits d'intérêts de Nasser Al-Khelaïfi qui est à la fois président du PSG, responsable de BeIN Sports, propriété du Qatar, dirigeant de l'Association européenne des clubs et membre du comité exécutif de l'UEFA. Javier Tebas, président de la Liga, très critique envers les clubs soutenus par des Etats, à savoir le Qatar pour le PSG et les Emirats arabes unis pour Manchester City, avait annoncé son intention de porter plainte contre le PSG après la prolongation du contrat de Kylian Mbappé, que convoitait le Real Madrid. Il avait notamment réagi après le rapport de la Direction nationale de contrôle des finances du football français, selon lequel le PSG aurait enregistré une perte de 225 millions d'euros pour la saison 2021-2022. "Avec ces pertes et une masse salariale de 600 millions d'euros, plus que Madrid, que le Barça, renouveler Mbappé, c'est impossible, s'il n'y a pas de tromperie dans le sponsoring ou des apports en capital supérieurs à ce que l'UEFA a établi", avait-il affirmé fin mai. (Belga)