En contrôle durant toute la rencontre, le Real Madrid a pris les commandes grâce à un doublé de Rodygo (33e, 43e) dans le premier acte. Marco Asensio (55e) et Karim Benzema (81e), monté au jeu à l'heure de jeu, ont aussi marqué. Ce titre permet à l'entraîneur italien Carlo Ancelotti de devenir le premier homme à remporter les cinq grands championnats européens. Il avait auparvant été champion d'Italie avec l'AC Milan (2004), d'Angleterre avec Chelsea (2010), de France avec le PSG (2013) et d'Allemagne avec le Bayern Munich (2017). Il suffisait d'un petit point aux Madrilènes pour succéder à leur voisin de l'Atlético. Les troupes d'Ancelotti n'ont tout simplement pas laissé la moindre chance aux Catalans malgré une équipe quelque peu remaniée dans un match coincé entre les deux matches des demi-finales de la Ligue des Champions contre Manchester City. Le Real, battu 4-3 en Angleterre, devra inverser la tendance mercredi. Avec 81 points, le Real Madrid ne peut plus être rejoint par le FC Séville et le FC Barcelone, ses deux plus proches concurrents. Après le nul des Sévillans (64 pts) vendredi contre Cadix (1-1), le Barça (63 pts) aura l'occasion dimanche de prendre seul la 2e place en cas de victoire contre Majorque (21h). L'Atlético (61 pts) se rendra lui à Bilbao pour affronter l'Athletic (8e) samedi (21h). Une victoire lui permettrait de revenir à égalité avec les Andalous. (Belga)

En contrôle durant toute la rencontre, le Real Madrid a pris les commandes grâce à un doublé de Rodygo (33e, 43e) dans le premier acte. Marco Asensio (55e) et Karim Benzema (81e), monté au jeu à l'heure de jeu, ont aussi marqué. Ce titre permet à l'entraîneur italien Carlo Ancelotti de devenir le premier homme à remporter les cinq grands championnats européens. Il avait auparvant été champion d'Italie avec l'AC Milan (2004), d'Angleterre avec Chelsea (2010), de France avec le PSG (2013) et d'Allemagne avec le Bayern Munich (2017). Il suffisait d'un petit point aux Madrilènes pour succéder à leur voisin de l'Atlético. Les troupes d'Ancelotti n'ont tout simplement pas laissé la moindre chance aux Catalans malgré une équipe quelque peu remaniée dans un match coincé entre les deux matches des demi-finales de la Ligue des Champions contre Manchester City. Le Real, battu 4-3 en Angleterre, devra inverser la tendance mercredi. Avec 81 points, le Real Madrid ne peut plus être rejoint par le FC Séville et le FC Barcelone, ses deux plus proches concurrents. Après le nul des Sévillans (64 pts) vendredi contre Cadix (1-1), le Barça (63 pts) aura l'occasion dimanche de prendre seul la 2e place en cas de victoire contre Majorque (21h). L'Atlético (61 pts) se rendra lui à Bilbao pour affronter l'Athletic (8e) samedi (21h). Une victoire lui permettrait de revenir à égalité avec les Andalous. (Belga)