Xavi, dont l'arrivée a été officialisée début novembre après son passage au club qatarien d'Al-Sadd, a surpris en titularisant les deux très jeunes joueurs de 17 ans que sont Ilias Akhomach et l'international espagnol Gavi. Après un premier acte dominé mais lors duquel sa phalange a manqué d'un peu de réalisme, Xavi a vu son équipe ouvrir le score sur un penalty obtenu et converti par le Néerlandais Memphis Depay (1-0, 48e). Monté à la 78e minute, Landry Dimata aurait dû égaliser pour l'Espanyol mais l'ancien attaquant anderlechtois, seul au petit rectangle, n'a pas cadré sa reprise de la tête (84e). Deux minutes plus tard, dans un final dominé par l'Espanyol, Raul de Tomas a heurté le poteau d'une tête puissante (86e). Qu'importe la manière, le Barça version Xavi a entamé une nouvelle ère par une victoire qui lui permet de se hisser à la 6e place du championnat espagnol. Avec 20 points, le FCB compte 8 points de retard sur le FC Séville, accroché par Alavés (2-2). Le Real Madrid, 3e avec 27 points, aura l'occasion de reprendre les commandes en cas de victoire dimanche à Grenade. Mardi, l'ancien métronome du milieu de terrain catalan vivra ses débuts sur la scène européenne. Le FC Barcelone, 2e du groupe E, n'aura pas le droit à l'erreur contre Benfica et Jan Vertonghen, 3e à deux longueurs des Catalans. (Belga)

Xavi, dont l'arrivée a été officialisée début novembre après son passage au club qatarien d'Al-Sadd, a surpris en titularisant les deux très jeunes joueurs de 17 ans que sont Ilias Akhomach et l'international espagnol Gavi. Après un premier acte dominé mais lors duquel sa phalange a manqué d'un peu de réalisme, Xavi a vu son équipe ouvrir le score sur un penalty obtenu et converti par le Néerlandais Memphis Depay (1-0, 48e). Monté à la 78e minute, Landry Dimata aurait dû égaliser pour l'Espanyol mais l'ancien attaquant anderlechtois, seul au petit rectangle, n'a pas cadré sa reprise de la tête (84e). Deux minutes plus tard, dans un final dominé par l'Espanyol, Raul de Tomas a heurté le poteau d'une tête puissante (86e). Qu'importe la manière, le Barça version Xavi a entamé une nouvelle ère par une victoire qui lui permet de se hisser à la 6e place du championnat espagnol. Avec 20 points, le FCB compte 8 points de retard sur le FC Séville, accroché par Alavés (2-2). Le Real Madrid, 3e avec 27 points, aura l'occasion de reprendre les commandes en cas de victoire dimanche à Grenade. Mardi, l'ancien métronome du milieu de terrain catalan vivra ses débuts sur la scène européenne. Le FC Barcelone, 2e du groupe E, n'aura pas le droit à l'erreur contre Benfica et Jan Vertonghen, 3e à deux longueurs des Catalans. (Belga)