"Lommel SK tient à souligner que la continuité n'est pas un problème, puisque notre club peut compter sur un certain nombre d'institutions bancaires qui croient en nos opérations", précise le communiqué de presse. "Les Vert & Blanc veulent poursuivre la professionnalisation du club et continuer à améliorer son excellent travail auprès des jeunes, maintenir son engagement envers la communauté et offrir la meilleure plateforme d'affaires de la région pour pouvoir faire des progrès sportifs." Selon Lommel SK, plusieurs clubs des divisions 1A et 1B ont des difficultés dans leur collaboration avec la KBC. Cela concernerait principalement les clubs ayant des actionnaires étrangers. Tout comme aux Pays-Bas, les banques belges sont aujourd'hui très vigilantes en raison du durcissement de la législation et de la réglementation, faute de quoi elles risquent de lourdes amendes. Mercredi, la KBC n'a pas voulu répondre au dossier concernant Lommel SK, en raison de son devoir légal de discrétion, en tant qu'institution financière. (Belga)